Quand Lotus met au régime une Toyota

Florian Champourlier le 28/04/2010

Afin de démontrer son savoir faire, Lotus Engineering a pris en charge de réduire le poids d'une Toyota Venza, en utilisant les technologies qui seront populaires en 2020.

Partagez

réagir
Et les résultats sont convaincants, puisque l'économie réalisée sur la balance est de 38 %. Comment les ingénieurs Lotus y sont-ils parvenus? En prenant chaque élément séparément et en le reconsidérant en termes de matériau, de dessin, mais aussi de processus de fabrication et d'assemblage.. Ainsi, la carrosserie, toute en acier a été revue au profit d'un assemblage comprenant 37 % d'aluminium, 30 % de magnésium, 21 % de composites et 7 % seulement d'acier haute résistance. Au passage, sa masse est réduite de 42 %, passant de 382 à 221 kg.

En outre, tous les éléments constitutifs de la Venza ont été révisés mis a part le moteur. Par exemple, la poutre se trouvant derrière le pare-chocs, initialement construite en acier, a été remplacée par un modèle en aluminium. Ici l'économie de poids est de 11 %. Il a également été imaginé une utilisation massive de technologies sans fil, pour économiser le poids du câble. Le surcoût, lui, n'est pourtant que de 3 %.

D'après Lotus, une économie de poids de 33 % ferait bénéficier d'une réduction de consommation de l'ordre de 23 %. Avec le résultat obtenu, on peut s'imaginer économiser un quart de sa consommation totale. Ainsi la maxime bien connue "light is right" ne s'applique plus exclusivement au sport automobile, mais au moyen de transport dans sa globalité.

Partagez

réagir

Dernières actualités LOTUS

Lotus : nouveaux investissements pour Hethel et Lotus Engineering
Lotus : nouveaux investissements pour Hethel et Lotus Engineering
Une nouvelle Lotus en approche
Une nouvelle Lotus en approche
Lotus propose un nouveau Certificat de Provenance
Lotus propose un nouveau Certificat de Provenance
Toutes les actualités LOTUS

Tags liés

Commentaires