< retour

Le Mini Countryman est là !

Cédrik André le 20/01/2010

Le Mini Countryman se dévoile enfin au grand jour ! Esthétiquement, aucune surprise, le Countryman est fidèle aux prévisions.

La face avant gagne encore en caractère avec une prise d'air qui vient empiéter sur la calandre hexagonale typique et, malgré son aspect "haut sur pattes", le Countryman conserve un dynamisme certain. Bref, aucun doute n'est permis quant au succès de ce petit crossover des villes.

Côté motorisations, la gamme s'étend du Mini One D de 90 ch au Mini Cooper S de 184 ch qui associe pour la première fois une distribution entièrement variable au turbo Twin Scroll et à l'injection directe. Le Cooper S Countryman abat le 0 à 100 km/h en 7,6 s. et atteint 215 km/h en affichant une consommation de 6,3 l aux 100 km et 146 g de rejet de CO2 au km.

Une transmission intégrale permanente baptisée Mini ALL4 est également disponible en option sur les Cooper S et Cooper D. Dotée d'un différentiel central électrohydraulique, la répartition du couple peut aller jusqu'à 50% à l'arrière en situation normale, voire 100% en cas de situation extrême.

Au chapitre des originalités, on notera que le Mini Countryman est un véhicule 4 places mais qu'une banquette arrière à 3 places est disponible en option sans supplément de prix. Dans le cas de deux sièges séparés à l'arrière, un élément profilé nommé Mini Center Rail traverse tout l'habitacle jusqu'au dossier des sièges arrière. Ce dernier permet de fixer différents "modules" de rangements allant de porte-gobelets à des supports pour appareils multimédias.

A l'arrière, le coffre offre un volume de chargement de 350 l qui peut grimper à 1.170 l dossiers arrière rabattus, des chiffres que l'on n'aurait jamais imaginé associer à une Mini. Bien évidemment, en bonne Mini qui se respecte, le Countryman offre des possibilités de personnalisations à foison parmi lesquelles on notera un kit d'éclairage optionnel qui dote l'habitacle d'un système d'éclairage indirect.

Fun et inventif, ce nouveau Coutryman a su conserver, voire bonifier les gênes de la Mini. Mais, à bien le regarder, son plus gros tour de force est d'avoir réussi à en viriliser les lignes tout en conservant une grosse part de féminité. Un vrai petit SUV pour Madame... que Monsieur fera tout pour emprunter !

Voir plus d'actualités concernant le Salon de Genève 2010.

actu précédente Honda HSV-010 GT

Actu précédente
Honda HSV-010 GT

actu suivante Vidéo Audi R8 V10 Spyder

Actu suivante
Vidéo Audi R8 V10 Spyder

Autres articles pouvant vous intéresser

Tente de toit pour Mini Countryman
Tente de toit pour Mini Countryman

Le Mini Design Team et l'équipementier italien Autohome se sont associés pour...

Mini Countryman John Cooper Works
Mini Countryman John Cooper Works

Mini vient de présenter la déclinaison John Cooper Works de son modèle...

Nouveau Mini Countryman 2ème génération
Nouveau Mini Countryman 2ème génération

Mini a levé le voile sur la deuxième génération de son Countryman, un modèle...

Toutes les actualités MINI
Nouveau Mini Countryman 2ème génération
Bonhams: BMW 507 Series II Roadster

A l'occasion de la vente « Les Grandes Marques à Monaco » qu'elle organisera...

Nouveau Mini Countryman 2ème génération
En Ferrari 488 Pista à Fiorano

L'un des journalistes de la publication néerlandaise Autovisie, a eu la...

Nouveau Mini Countryman 2ème génération
Sport : la Mustang se démultiplie

Ford Performance s'apprête à lancer une offensive d'envergure avec son modèle...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de outdoor74
outdoor74 a dit le 21-01-2010 à 13:43
J'ai toujours aimé la Mini, l'originale comme la "Mini BMW". Peut-être aurais-je préferé une mini d'allure normale, mais avec une traction intégrale. Reste que cette version est particulièrement réussie ( quoique... ) et en tous cas je la préfère à la Mini Clubman. Ensuite, le fait que tous les moteurs soient disponibles est réelement une bonne chose. Manque plus qu'un V8...
avatar de AndréVésale
AndréVésale a dit le 20-01-2010 à 22:43
Et bien moi qui pensais que BMW ne pouvait pas faire pire, j'avais sous estimé ses possibilités. La face avant est diforme, les montants de pare-brise noirs qui redescendent sur les ailes, c'est typique de ce qui sera démodé dans 15/20 ans. On n'en révait pas, BMW l'a fait quand même. Sans parler de cette (il)-logisme de reprendre des noms de la gamme Mini ( Morris ou Austin) et de les associer à un tout autre véhicule. Ils auraient au moins pu appeler leur Clubman Coutryman et vice versa, l'un des deux aurait bien porter son prénom. Autant dire que je n'attends pas avec impatience l'arrivée de BMW Moke.