• COURAGE-ORECA : UNE NOUVELLE ÈRE

Courage-Oreca : une nouvelle ère

le 03/04/2008

Oreca est indéniablement l'un des grands noms de l'histoire récente de l'endurance. Rien à voir avec le gigantisme des moyens qu'Audi a utilisé afin de laisser son empreinte dans la Sarthe et partout dans le monde. Oreca se distingue plutôt par sa longévité hors du commun, qui fait que ce nom n'est inconnu pour personne. On se souvient notamment des exceptionnelles années 1998, 1999 et 2000, marquées par les victoires dans tous les championnats des Chrysler Viper (et de leur livrée blanche et bleue, puis rouge à bande blanche). Quelques années auparavant, en 1991, le nom d'Oreca avait même été associé à la victoire des Mazda 787B aux 24 heures du Mans. Plus récemment, on retiendra la 4ème place de l'Audi R8 engagée en 2005 et, en 2007, la victoire en Le Mans Series des Saleen S7R.

Partagez

réagir
Le dernier rebondissement en date est l'achat, à la fin de l'été 2007, d'un autre grand nom de l'endurance : Courage. "Ces dernières années, nous nous occupions essentiellement d'exploitation", explique Hugues de Chaunac, président d'Oreca. "Aujourd'hui tout change puisque nous devenons constructeur à part entière."

Un véritable défi à relever, étant donné la différence colossale de budget entre une équipe comme Oreca et les grands constructeurs comme Peugeot et Audi. Mais l'équipe a les moyens d'être un acteur important du plateau LMP1 et ce, dès 2008. Testée durant l'intersaison avec la coque 2007 mais avec les nouveaux trains roulants et le moteur Judd, la Courage-Oreca LC70 a démontré ses capacités sur le circuit du Castellet. Ses temps étaient en effet très raisonnables pour une auto en développement.

Au volant, on retrouve quelques noms bien connus dans le monde automobile. Loïc Duval et Nicolas Lapierre seront aux côtés d'Olivier Panis sur l'une des voitures. Stéphane Ortelli et Soheil Ayari auront comme équipier Laurent Groppi sur l'autre.

Le véritable test se déroulera le 6 avril 2008 sur le circuit de Barcelone pour les 1000 km de Catalogne. Ce sera en effet la première véritable séance de roulage de la nouvelle coque, présentée le 1er avril. Celle ci se reconnaitra aisément au milieu du peloton. Elle s'inspire en effet des oeuvres de Mondrian, offrant à l'oeil une carrosserie bariolée. Un clin d'oeil aux fameuses "art cars" qui ont couru au Mans dans les années 70. C'est donc une nouvelle page de l'histoire de Oreca qui s'écrit en ce moment. Et ce week-end sera un premier aperçu de ce que réserve la suite...

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires