Jules Bianchi est décédé

Samuel Morand le 18/07/2015

Dans un communiqué publié le 17 juillet, la famille de Jules Bianchi a annoncé le décès du pilote français au CHU de Nice, établissement où il avait été admis dans le coma peu après son accident du Grand Prix de Japon, disputé à Suzuka en octobre dernier.

Partagez

réagir
« C'est avec une profonde tristesse que les parents de Jules Bianchi, Philippe et Christine, son frère Tom et sa sœur Mélanie, ont tenu à annoncer le décès de Jules », pouvait on lire dans le communiqué de la famille Bianchi. « Jules a combattu jusqu'à la toute fin, comme il l'a toujours fait, mais aujourd'hui sa bataille a pris fin. La douleur que nous ressentons est immense et indescriptible. Nous tenons à remercier le personnel médical du CHU de Nice qui s'est occupé de lui avec amour et dévouement. Nous remercions également le personnel du centre médical général dans la préfecture de Mie (Japon) qui s'est occupé de Jules immédiatement après l'accident, ainsi que tous les autres médecins qui ont été impliqués avec ses soins au cours des derniers mois ».

Jules Bianchi est passé par tous les échelons de la monoplace avant d'arriver en Formule 1. Après des débuts remarqués en 2007 dans le championnat national Formula Renault 2.0 qu'il remporte, il passe en 2008 à la Formula 3 Euro Series avec ART Grand Prix (3ème, 2 victoires). Il remporte le championnat en 2009 avec 9 victoires en 20 courses, et intègre en fin de saison la Ferrari Academy. Toujours avec ART Grand Prix, il se classe 3ème du championnat GP2 en 2010 et 2011, année où il devient également pilote d'essai de Ferrari F1. En 2012 il évolue en tant que pilote d'essai pour le Team Sahara Force India F1, avant de devenir titulaire de l'équipe Marussia en 2013. Lors du GP de Monaco 2014, il réalise l'exploit de marquer les premiers points de l'équipe en se classant 9ème, la meilleure performance personnelle de sa courte carrière en F1.

Étoile montante du sport automobile français, Jules Bianchi était unanimement apprécié par ses paires et considéré comme un véritable gentleman. Il est le premier pilote à avoir perdu la vie lors d'un GP de F1 depuis Ayrton Senna en 1994.

Photo : Jules Bianchi - Crédit : Marussia F1 Team

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires

avatar de db7-7.00
db7-7.00 a dit le 22-07-2015 à 19:37
db7-7.00 Pourquoi a-t-on laissé entrer en action un engin civil (Manitou) sur les bas côté de la piste pour dégager une F1 sans intervention au préalable du "Pace car". Ce dernier est monté en piste parce que Jules est sorti. C'est avant qu'il fallait intervenir, voilà un drame qui aurait pu être largement eviter. L'engin était placé dans une zone aussi dangereuse, la preuve!. Il fallait placé toutes les F1 derrière le "Pace car" avant d'intervenir.Le nom des Bianchi résonnerait à nouveau sur les circuits, quelle grande tristesse que cela s'arrête là
avatar de bicquet
bicquet a dit le 22-07-2015 à 07:56
reposes en paix mon petit Jules de la part d'un vieux pilote ...
avatar de ABDULAZIZ
ABDULAZIZ a dit le 21-07-2015 à 23:00
Souhaitons que ce ne soit pas le dernier descendant d'une grande famille vouée corps et âme à l'automobile. Je pense à Mauro et Lucien experts dans toutes les disciplines. Nous avons tous en mémoire l'accident de Lucien alors qu'il avait course gagnée avec sa DS Citroên dans les derniers miles du Londres/Sydney. Je ne me souviens plus de l"année. Salut les champions?