GM, Opel : le grand sauve qui peut !

Vincent Desmonts le 02/06/2009

Entre crise économique et volontarisme affiché par les gouvernements, les constructeurs se restructurent à marche forcée ! De grandes manœuvres comme on en a vu rarement dans l'histoire de l'industrie automobile.

Rongé par 172 milliards (!) de dollars de dettes, placé en faillite selon la règle du Chapitre 11, General Motors vient purement et simplement d'être... nationalisé ! Le pays de la libre entreprise vient en effet de prendre 60 % du capital de GM, mais l'administration Obama promet de ne pas influer sur la gestion quotidienne du constructeur. La Maison Blanche apportera 30 milliards de dollars de financement – en plus des 19 milliards déjà versés – pour sauver GM et les quelques 100 000 emplois directs que le géant conserve aux États-Unis. Promis, juré, le gouvernement se retirera du capital de GM dès que ce dernier sera tiré d'affaire. Mais bien malin qui saura prédire quand le constructeur pourra rebondir dans un marché qui reste toujours incertain, tant à court qu'à moyen terme.

Mêmes incertitudes concernant la filiale européenne de GM : le gouvernement allemand vient d'approuver le rachat d'Opel par le canadien Magna, allié pour l'occasion à une banque russe. Magna a été préféré à Fiat car son projet préservait un maximum d'emplois en Allemagne. Mais ce spécialiste de l'assemblage de modèles et la fabrication de pièces ne possède aucune expérience de la gestion d'un projet automobile entier.

Le sort de Chrysler, désormais officiellement propriété de Fiat, apparaît finalement presque enviable...
actu suivante Ariel Atom 500 V8

Actu précédente
Ariel Atom 500 V8

actu précédente La 917 du Mans restaurée

Actu suivante
La 917 du Mans restaurée

Autres articles pouvant vous intéresser

Nouvelle vague de rappels chez GM
Nouvelle vague de rappels chez GM

General Motors continue de s'enfoncer dans ce que certains présentent déjà...

Grande campagne de rappel pour GM
Grande campagne de rappel pour GM

C'est à une campagne de rappel de très grande ampleur que procède General...

GM accroît ses ventes en 2013
GM accroît ses ventes en 2013

General Motors a accru ses ventes de 4% en 2013, écoulant 9 714 652...

Toutes les actualités GM
GM accroît ses ventes en 2013
Un teaser pour la future BMW M4 GT3

BMW Motorsport a présenté une première image teaser de la future BMW M4 GT3,...

GM accroît ses ventes en 2013
Aston Martin et Airbus Corporate Helicopters partenaires

Aston Martin et Airbus Corporate Helicopters viennent d'annoncer la signature...

GM accroît ses ventes en 2013
McLaren 620R : du circuit à la route

Le constructeur de Woking vient d'étoffer sa gamme McLaren Sports Series...

Toutes les actualités
  • Photo GM : les galeries et fonds d'écran
  • Dossier GM : tous les articles GM sur Motorlegend

Commentaires

avatar de jmj
jmj a dit le 03-06-2009 à 20:05
Les derniers échos sur Opel laissaient penser à un écran de fumée de la part de la Fiat , dont le vrai but serait un rapprochement avec Peugeot. Je crois qu'il faut saluer le machiavélisme de Marchionne, qui semble avoir peu envie d'Opel (ni les moyens..) mais qui fait monter les enchères le tout débouchant sur une très bancale et suspecte association (capitaux russes ..politicards allemands avant tout soucieux des prochaines élections..). Bref, on n'a pas fini d'entendre parler de cette affaire. Rien n'exclut que Fiat récupère quelques morceaux dans les mois à venir. Moi aussi je suis prêt à parier sur l'échec Magna & consorts, pas à cause des autos ou même des ventes plus ou moins correctes d'Opel mais des disputes et manoeuvres entre ces nouveaux actionnaires. On comprend très bien que les orgueilleux allemands ne voulaient pas des "Ritals" sur leur terrain..mais alors pourquoi ce silence radio total de VW, BMW, DAIMLER ? trop occupés avec Porsche-VW, VW-Porsche ?