• FORMULA E : L'AVENIR EN PRÉPARATION

Formula E : l'avenir en préparation

Samuel Morand le 30/09/2014

Alors que le Championnat FIA Formula E vient seulement de prendre son envol, son Président, Alejandro Agag, s'est exprimé quant à l'avenir de cette série dont l'objectif est notamment d'attirer un plus grand nombre de constructeurs.

Partagez

réagir
Pour cette saison inaugurale en effet, les dix équipes engagées dans la série Formula E utilisent des châssis Spark-Renault SRT_01 E identiques, dont les batteries et les moteurs sont respectivement fournis par Williams Advanced Engineering et McLaren Electronics. Une situation que le CEO de la Formula E aimerait voir changer dès la saison 2015/2016.

« Dès la deuxième saison, les écuries pourront construire leurs propres batteries et leurs propres moteurs », explique ainsi Alejandro Agag. « Elles pourraient même construire leurs propres voitures si elles le souhaitaient, mais les règles sont très strictes et si elles permettent de développer les moteurs et les batteries, elles n'autorisent pas beaucoup de développement au niveau de l'aérodynamique. J'espère que nous aurons trois ou quatre fabricants de moteurs et de batteries différents dès notre deuxième saison. »

Un changement en entraînant un autre, l'arrivée de nouveaux constructeurs permettrait par ailleurs à la série d'être sanctionnée par un titre mondial.

« Pour devenir un Championnat du Monde FIA il faut attirer un certain nombre de constructeurs », a précisé Agag. « Nous ne pouvons obtenir ce statut avec des formules monotypes ».

Mais l'avenir de la Formula E se dessine dans l'immédiat à Putrajaya, en Malaisie, où se déroulera le 22 novembre prochain la seconde épreuve de cette saison 2014/2015.

Photo : départ du Beijing ePrix

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires