• EUROPE : LES VOITURES THERMIQUES INTERDITES À LA VENTE EN 2035 ?

Europe : les voitures thermiques interdites à la vente en 2035 ?

Motorgreen Vincent Desmonts le 17/12/2020

Partagez

réagir

L'Europe avance à marche forcée vers l'électrification. La France avait déjà voté en juin dernier l'interdiction de la vente de véhicules à énergie fossile à l'horizon 2040. Plus récemment, le Royaume-Uni a adopté une règle similaire, mais avec une échéance à 2035.

Une échéance avec laquelle l'Union Européenne veut désormais s'aligner : c'est en tous cas ce qu'a annoncé l'eurodéputé Pascal Canfin (LREM, Renaissance) à l'antenne de France Info. "En 2035, dans 15 ans, 100% des véhicules qui seront commercialisés devront être électriques. Ça veut dire que vous ne pourrez plus acheter une voiture diesel ou essence en 2035 dans toute l'Europe." Y compris, selon toute vraisemblance, un modèle hybride, qu'il soit rechargeable ou non.

Les 27 états membres de l'Union visent en effet une réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 55 % en 2030 par rapport au niveau de 1990. Un objectif revu à la hausse, puisqu'il n'était que de - 40 % auparavant.

Selon Pascal Canfin, ce nouveau règlement doit être encore examiné au parlement européen en juin 2021. Gageons que les débats vont être animés !

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires

avatar de MATJER
MATJER a dit le 22-12-2020 à 19:05
Forcer la population Européen à un telle changement en 15 ans est complétement irresponsable, interdire, interdire ... nous avons que ces mots ! Il faudrait qu'ils réfléchisse un peu plus sur les conséquences ! Ne bannissons pas tout des énergie fossile ! L'avenir fait vraiment peur ! Des questions ? l'électricité ont la trouve où ? tout électrique, les habitations, tout les véhicules ? Tout les emplois qui serons détruit, comment ces gens vont vivre ?
avatar de db7-7.00
db7-7.00 a dit le 22-12-2020 à 17:37
D'accord avec vous Mr Wilhelmus. La vrai source de polution, mais cela les politiques n'osent pas en parler, c'est d'abord la démographie galopante, ensuite le déplacement de populations sur les continents européens et nord américains, en provenances d'Afrique et d'Asie pour l'europe(discours de N.Sarkozy devant le medef, voir youtube ) et de l'Amerique Latine pour l'Amerique du Nord. Ces personnes veulent vivre le rêve européen ou nord américains et donc consommer, possèder une voiture etc.....
avatar de wilhelmus
wilhelmus a dit le 20-12-2020 à 10:23
N'y aurait il vraiment personne avec les yeux ouverts parmi nos dirigeants. C'est beau de rouler propre en Europe, et de polluer en Amérique du Sud et en Afrique afin d'extraire le cuivre, terres rares, et autre métaux/materiaux qui permettent de construire les batteries. Ne parlons pas du recyclage de ces batteries pour lequel il n'y a toujours pas de solution. (on dirait les débuts de l'atomique, va t'on enfuir aussi les vieilles batteries dans l'océan ?) Et qui payera les kilomètres de cables de cuivre pour les chargeurs rapides sur les bords des autoroutes, quid de la pollution liée à la fabrication des dites cables bien sur. Et à quand un étude sérieuse concernant l'empreinte carbone et pollution qui inclut TOUTE pollution fait pour construire une voiture électrique. Donc y inclus la pollution dans les mines de cuivre, et lithium, celle liée à la fabrication d'aluminium, liée à l'extraction des terres rares etc. Ca existe ?
avatar de taziorudi
taziorudi a dit le 20-12-2020 à 09:37
L'escroquerie du siècle !