• DS E-TENSE PERFORMANCE : L'ÉLECTRIQUE EN MODE HAUTES PERFORMANCES

DS E-TENSE PERFORMANCE : l'électrique en mode hautes performances

Motorgreen Alexandre Nardon le 09/02/2022

Partagez

réagir

DS est une des marques françaises les plus engagées dans l'électrique puisqu'elle prévoit de ne lancer que des modèles électriques dès 2024. Pour rappel, depuis 2020, DS est la marque multi énergie ayant les plus faibles émissions de C02 en Europe !

Pour poursuivre son développement dans cette voie, DS s'appuie de plus en plus sur les technologies et le savoir-faire de DS PERFORMANCE, sa branche compétition qui s'illustre notamment en Formule E avec des titres pilotes et équipes. « Notre objectif est d'appliquer l'expérience acquise en Formule E et l'expertise que nous tirons de nos titres internationaux à un projet qui préfigure la haute performance électrique de demain. C'est un laboratoire qui nous servira à analyser le comportement des composants et à les mettre au point en vue d'une future industrialisation. L'idée est aussi de trouver des solutions pour baisser les coûts, les rendre plus faciles à fabriquer et envisager les applications dans des modèles de série. Les prochaines générations de la gamme E-TENSE bénéficieront de ces développements » confirme Thomas Chevaucher, Directeur de DS PERFORMANCE.

Pour concrétiser encore davantage cette synergie avec le monde de la compétition, DS présente un prototype baptisé DS E-TENSE PERFORMANCE, un engin ultra performant tout simplement impressionnant. Sa coque en carbone accueille des trains roulants proches de ceux d'une Formule E afin d'assurer un comportement efficace et sûr dans toutes les conditions. Il faut bien cela pour faire face au déferlement de puissance et de couple promis par la motorisation. En effet, nous trouvons deux moteurs totalisant 600 kW soit 815 ch et un couple... de 8 000 Nm ! Le moteur avant affiche une puissance de 250 kW tandis que son homologue arrière atteint les 350 kW. L'ensemble est capable d'atteindre une capacité de régénération inédite de 600 kW, ce qui devrait épargner en grande partie le système de freinage traditionnel.

Pour alimenter le tout, le DS E-TENSE PERFORMANCE peut compter sur une batterie spécialement développée pour lui. Son enveloppe constituée de carbone et d'aluminium dissimule une chimie innovante élaborée en collaboration avec Saft, une filiale de TotalEnergies et qui prend le nom de Quartz EV Fluid. La batterie prend place en position centrale pour une meilleure répartition des masses et intègre une solution de refroidissement immersif des cellules très innovante.

Bien entendu, le design n'est pas en reste avec un énorme travail sur la signature lumineuse du véhicule. Les feux de jour par exemple sont constitués de 800 LEDS ! Les roues affichent un diamètre de 21 pouces et bénéficient elles aussi d'un design inédit. À l'intérieur, l'ambiance est plutôt inspirée de la compétition avec des sièges baquets et un volant issu d'une Formule E. Le cuir noir et une sono signée Focal apportent cependant une touche de confort supplémentaire.

Le prototype entame une phase de mise au point. Pour cela, DS pourra compter sur les connaissances et l'expérience de deux pilotes de Formule E, Jean-Éric Vergne et António Félix da Costa.

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires

avatar de axel29ville@orange.fr
[email protected] a dit le 13-02-2022 à 10:30
Bla bla bla... Jamais ils "DS" ne commercialisera cette auto, juste un coup de pub. D'ailleurs la DS9 prévue pour la Chine, et fabriquée en Chine, a été un fiasco. Du coup Citroën tente de la fourguer sur le marché Français. Citroën a connu un échec retentissant après avoir voulu introduire "DS" sur le marché Chinois à grands efforts de pub avec Valérie Marceau (très connue en Chine). Pourtant avec la C6 Citroën aurait pu avantageusement concurrencer l'AUDI A6 qui est devenue un "must" pour les hauts fonctionnaires et cadres Chinois. Car les routes chinoises étaient (sont toujours..) en mauvais état et le confort souverain de la C6 aurait fait la différence, comparée aux allemandes particulièrement inconfortables aux places AR. Mais ils ont préféré essayer de leur fourguer la vieille Citroën BX et Picasso. CQFD.