Dodge Challenger : le voile est levé

le 06/02/2008

Voir plus de photos
Les fans de « muscle cars » n'auront pas eu à attendre le salon de Chicago pour admirer la capacité de la Dodge Challenger à faire fumer ses pneus arrière ! Car après le concept, les images de « teasing », les différentes fuites et photos volées, Dodge a fini par renoncer à garder le secret des formes définitives de son futur « hit ». Une fois le nuage de fumée dissipé, on peut donc admirer en intégralité l'une des voitures les plus attendues de l'année outre Atlantique.

Et au chapitre du style, les amateurs ne devraient pas être déçus. L'interprétation moderne de la Dodge Challenger originale qu'offrait le concept est conservée. A vrai dire, trouver les différences entre celui-ci et la version de production tient presque du jeu des sept erreurs ! En mettant les deux côte à côte, on repère ainsi une grille simplifiée, des rétroviseurs un peu moins stylisés et un peu plus éloignés de la carrosserie ainsi que la disparition de la grande bande de feux arrière au profit de blocs optiques plus conventionnels.

C'est à l'intérieur que les choses se gâtent. Même en photo, l'habitacle apparait bien triste et de qualité moyenne. On repère nombre d'éléments issus du Dodge Nitro (hélas !) au milieu desquels viennent se greffer des cadrans moins « funky » que ceux du concept ou encore un système de navigation. Même le volant à trois branches au look terriblement rétro a cédé sa place à un dérivé de celui à 4 branches du Nitro.

Pour se consoler, il suffira cependant de tourner la clé de contact. Le V8 de 6,1 litres s'ébrouera alors et ses 425 chevaux et 570 Nm de couple devraient ramener le sourire sur votre visage. Il devrait surtout permettre à la Dodge Challenger d'effectuer le 0 à 100 km/h en environ 5 secondes et le 0-160-0 en moins de 17 secondes.

Question tarif, les 26 000 euros (38 000 dollars US) demandés tiennent presque de la science-fiction pour nos yeux d'Européens. Dommage que la traversée de l'Atlantique ne soit pas au programme pour l'instant.
actu suivante 200 000 Porsche Cayenne

Actu précédente
200 000 Porsche Cayenne

actu précédente Aston allié à Mercedes ?

Actu suivante
Aston allié à Mercedes ?

Autres articles pouvant vous intéresser

Dodge Challenger SRT Hellcat Octane
Dodge Challenger SRT Hellcat Octane

Dodge vient d'étoffer le catalogue de son modèle Charger SRT Hellcat, d'une...

Une Dodge Challenger électrifiée
Une Dodge Challenger électrifiée

Dans un entretien accordé au quotidien The Detroit News, le CEO de Dodge,...

Challenger Hellcat Redeye HPE1000
Challenger Hellcat Redeye HPE1000

L'équipe d'Hennessey Performance s'est penchée sous le capot de la Dodge...

Toutes les actualités DODGE
Challenger Hellcat Redeye HPE1000
Audi A8 L 60 TFSI e quattro

Après avoir introduit à son catalogue en septembre dernier les modèles Audi...

Challenger Hellcat Redeye HPE1000
Polestar 2 : développement finalisé

Les ingénieurs et techniciens en charge du développement de la Polestar 2, le...

Challenger Hellcat Redeye HPE1000
CCA annonce son calendrier 2020

La maison britannique Classic Car Auctions (CCA) a annoncé son calendrier...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de buickriviera
buickriviera a dit le 21-03-2008 à 08:52
Un moteur diesel dans une challenger !!! Arrgh, pourquoi faire ? d'ailleurs comme le dit Paul il y'a plein de bonnes voitures diesel, mais une challenger qui claque à froid dans un affreux bruit de gring gring, non merci !