• CONCOURS OF ELEGANCE CÉLÈBRE LES 70 ANS DE LA FORMULE 1

Concours of Elegance célèbre les 70 ans de la Formule 1

Samuel Morand le 18/08/2020

A l'occasion de son édition 2020 qui se tiendra du 4 au 6 septembre prochains, Concours of Elegance va réunir dans le cadre majestueux du Château de Hampton Court pour célébrer les 70 ans de la discipline, un plateau de monoplaces de Formule 1.

Partagez

réagir
Le Championnat du Monde de Formule 1 considéré comme la discipline reine du sport automobile mondial, a été inauguré en 1950 avec le Grand Prix de Grande-Bretagne organisé sur le célèbre circuit de Silverstone.

Concours of Elegance a donc souhaité honorer cet anniversaire d'importance, en réunissant un plateau de F1 qui comprendra quelques châssis remarquables, à commencer par la Williams FW15C (châssis 02) avec laquelle Damon Hill se classa troisième de la saison 1993.

Ce châssis dessiné par Adrian Newey, embarquait sous sa carrosserie une motorisation V10 associée à une boîte semi-automatique, disposait du système traction control, de la direction assistée, de l'anti-blocage (freinage) ainsi que de l'innovante et très controversée suspension hydraulique active qui sera bannie de la discipline l'année suivante.

Ce châssis qui a longtemps figuré dans la collection de Williams Heritage, a depuis 2018 intégré celle de son actuel propriétaire et ses apparitions sont aujourd'hui des plus rares.

Une Ferrari 312/67 de 1967 (châssis 0007) sera également de la fête. Évolution de la Ferrari 312 engagée pour la première fois en Grand Prix en 1966, cette monoplace conçue par Enzo Ferrari et Mauro Forghieri a été assemblée en quatre exemplaires seulement. Elle était animée par un bloc V12 3.0 litres proposant 415 ch, et Chris Amon signa à son volant trois podiums au début de la saison 1967.

Le châssis 0007 enregistra ses débuts en Grand Prix en Italie en septembre 1967, et après avoir été modifié pour la saison 68 (durant laquelle il disputa 6 autres courses), il intégra la collection privée du Français Pierre Bardinon. Cette Ferrari 312/67 roule toujours aujourd'hui lors d'évènements réservés aux véhicules historiques, à Monaco et à Goodwood notamment.

Enfin aux côtés d'une Ferrari 312 T de 1975 (châssis 023) et d'une Lotus 18 de 1960 (châssis 912), figurera également une Lotus 18-21 de 1961 (châssis 916). Ce modèle a été imaginé par Colin Chapman pour assurer la transition entre la Lotus 18 et la Lotus 21 : elle a ainsi conservé l'architecture et le châssis tubulaire de la première nommée, tout en se dotant d'une suspension arrière repensée et d'une nouvelle boîte de vitesses Hewland, et en s'habillant de la carrosserie plus basse et plus aérodynamique de la Lotus 21.

Le résultat ne se fit pas attendre : grâce à elle, Innes Ireland remporta sa première victoire en F1 avec l'équipe officielle Lotus en 1961, tandis que le châssis 916 piloté par Stirling Moss, s'imposa cette même année au terme des Grands Prix du Danemark et d'Afrique du Sud.

Photo : Lotus 18-21 1961

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires