Bugatti Veyron 16.4 Meo Costantini

Samuel Morand le 05/11/2013

C'est au Dubaï International Motor Show que Bugatti a dévoilé ce 5 novembre, en première mondiale, le troisième modèle Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse de sa collection intitulée « Les Légendes de Bugatti ». Après Jean-Pierre Wimille et Jean Bugatti, cette nouvelle édition limitée sera consacrée à Meo Costantini.

L'histoire qui lie Bartolomeo « Meo » Costantini à la marque de Molsheim a débuté au lendemain de la première guerre mondiale, quand l'Italien a collaboré à la modification d'une Bugatti Type 13 avec laquelle il allait débuter en compétition en 1920. Repéré par Ettore Bugatti, il devait ensuite devenir pilote « officiel » Bugatti et remporter en 1925 et 1926 la Targa Fiorio sur une Type 35, avant de remiser sa combinaison et de diriger l'usine de 1927 à 1935.

« Meo Costantini incarne l'époque la plus faste de l'histoire sportive de Bugatti », explique M. Wolfgang Schreiber, Président de Bugatti Automobiles S.A.S. « Les véhicules conçus par Ettore Bugatti dans les années vingt sont synonymes de construction légère et d'esthétique de la technique. Avec la Type 35, il a créé l'une des voitures de course les plus couronnées de tous les temps. La Vitesse "Meo Costantini" est également une réminiscence de la Type 35. »

La Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse « Meo Costantini » se pare d'une robe « Bugatti Dark Blue Sport » conçue spécialement pour ce modèle, qui joue par ailleurs avec le carbone et l'aluminium poli. Signes distinctifs, le tracé de la Targa Fiorio et la signature du pilote apparaissent à différents endroits dont l'aileron arrière et la trappe de réservoir en aluminium.

On retrouve également ces deux visuels dans un habitacle habillé de cuir mêlant les teintes « Gaucho » et « Lake blue », et des scènes de course et motifs rétro gravés au laser sur les panneaux de portes achèvent de donner à cette édition limitée « Meo Costantini » son caractère spécial.

Seuls trois exemplaires de cette Bugatti Veyron « Meo Costantini » seront disponibles, au tarif de 2.09 millions d'euros nets.
actu suivante Une Clément Talbot vendue à Londres

Actu précédente
Une Clément Talbot vendue à Londres

actu précédente Trois concepts C7 Stingray au SEMA

Actu suivante
Trois concepts C7 Stingray au SEMA

Autres articles pouvant vous intéresser

Bonhams : Bugatti Veyron 2012
Bonhams : Bugatti Veyron 2012

La maison Bonhams continue d'étoffer son catalogue en vue de la vente qu'elle...

Bugatti prend soin de ses Veyron
Bugatti prend soin de ses Veyron

Bugatti va profiter de l'édition 2018 du Salon Rétromobile qui ouvrira ses...

A vendre : Bugatti Veyron WRC
A vendre : Bugatti Veyron WRC

H.R Owen, l'un des plus prestigieux concessionnaire automobile que compte la...

Toutes les actualités BUGATTI
A vendre : Bugatti Veyron WRC
Tesla Cybertruck, le pick-up du futur

Elon Musk a présenté ce jeudi en Californie, le nouveau Tesla Cybertruck (ou...

A vendre : Bugatti Veyron WRC
La Lotus Evija entre en piste

Alors que la Lotus Evija s'expose actuellement sur le stand Lotus dans le...

A vendre : Bugatti Veyron WRC
Rolls-Royce Wraith "faucon pèlerin"

Rolls-Royce Motor Cars vient de présenter la broderie la plus détaillée...

Toutes les actualités

Commentaires