Ferrari, des garde-fous biométriques ?

Loïc Bailliard le 12/01/2011

Partagez

réagir

Nous ne somme plus dans les années 80, et encore moins dans les années 60. Il va falloir s'y faire. L'époque où le principal élément de sécurité d'une voiture se trouvait entre le siège et le volant est révolue, les conducteurs ne sont plus dignes de confiance et les parapets électroniques deviennent obligatoires et de plus en plus invasifs. Une Caterham Super Seven, sans ABS ni ESP, devient désormais anachronique...

Les dernière nouvelles en date concernant cette « progression » de l'électronique embarquée nous proviennent de chez Ferrari, par le biais des Britanniques d'Autocar. Le constructeur développerait en effet un ensemble de systèmes électroniques basés sur... la biométrie.

Pour faire simple, la voiture serait capable via un ensemble de capteurs disposés dans l'habitacle de connaître et analyser le comportement du conducteur : rythme de respiration, rythme cardiaque, battements de paupières, pression sanguine...

L'ensemble de ces facteurs serait pris en compte afin d'adapter les réglages de la voiture aux capacités réelles du pilote, plutôt qu'aux capacités qu'il s'attribue lui-même.

Voilà une nouvelle pour le moins étonnante, et face à laquelle il est difficile de se faire un avis. Le système va-t'il trop loin ? Est-ce une bonne chose que de brider des propriétaires un peu trop confiants ? Quelles sont les limites de ce que l'électronique doit réguler ?

Une chose est sure, de tels systèmes lancent un débat intéressant.

Partagez

réagir

Dernières actualités FERRARI

Ferrari : les programmes XX et F1 Clienti lancés à Monza
Ferrari : les programmes XX et F1 Clienti lancés à Monza
Exposition : les Ferrari uniques de Gianni Agnelli
Exposition : les Ferrari uniques de Gianni Agnelli
Ferrari au Mans avec une Hypercar dès 2023
Ferrari au Mans avec une Hypercar dès 2023
Toutes les actualités FERRARI

Tags liés

Commentaires

avatar de JZR24
JZR24 a dit le 13-01-2011 à 20:09
Je ne vois pas ce que l'on a à faire ici. Plus de place au libre arbitre, à l'autonomie, l'initiative... Normal que l'on se plaigne maintenant au moindre fait inattendu. ROULONS Caterham, JZR et autres bestioles de ce genre où le conducteur a un rôle tant qu'on existe encore! D.