Bientôt une version à hydrogène de la BAC Mono

Motorgreen Samuel Morand le 27/01/2022

Partagez

réagir

Le constructeur britannique Briggs Automotive Company (BAC) et les ingénieurs de la société Viritech, spécialisée dans la conception de groupes motopropulseurs à hydrogène, ont décidé d'unir leurs forces pour proposer une technologie à hydrogène innovante et unique sur le marché des véhicules de niche.

La société britannique Viritech développe des groupes motopropulseurs à hydrogène pour les industries de l'automobile, de l'aérospatiale, de la marine et de l'énergie, a décroché une subvention afin de réaliser une étude de faisabilité sur le développement d'un groupe motopropulseur à hydrogène pour des applications de véhicules de niche. Les éléments clés comprennent des systèmes de gestion de l'énergie optimisés H2, des réservoirs sous pression structurels et des réservoirs d'énergie légers.

Briggs Automotive Company (BAC) qui produit depuis de nombreuses années maintenant, son modèle BAC Mono, s'est donc associé au projet afin de collaborer au développement d'un groupe motopropulseur à hydrogène permettant la transition vers le « zéro émission » d'ici à 2030.

L'objectif de BAC est de proposer une version hydrogène de la BAC Mono, la Mono FCEV (pour « Fuel Cell-Electric Vehicle »), qui permettra au constructeur de réaliser sa transition vers le « zéro émission » tout en préservant l'équilibre délicat que le poids joue dans la dynamique de conduite du véhicule.

Le constructeur britannique, en perpétuelle quête de renouveau, n'en est pas à son coup d'essai en ce qui concerne l'utilisation de nouvelles technologies, puisqu'il a déjà introduit le Graphène (une forme de carbone) et le Niobium (BAC utilise des alliages renforcés de Niobium) dans la conception de sa Supercar BAC Mono.

« Nous sommes ravis de travailler avec Viritech et leur approche révolutionnaire du FCEV », a commenté Neill Briggs, co-fondateur de BAC. « La technologie a toujours été à la pointe de notre développement et nous restons déterminés à explorer de nouvelles innovations automobiles dans tout ce que nous faisons. Les carburants alternatifs, ainsi que les méthodes de construction légères, réduisent considérablement les émissions des véhicules sans compromettre l'expérience du conducteur, ce que nous nous engageons à préserver chez BAC ».

L'actuelle BAC Mono, dans sa version la plus simple, est animée par un bloc 4 cylindres 2.5 litres développant 309 ch et 308 Nm. Grâce à un poids de 580 kg, la Mono est capable d'abattre le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes et de filer à 270 km/h. La version « R » dispose quant à elle d'une cavalerie de 345 ch développée par son bloc Ford 4 cylindres 2.5 litres Mountune.

Partagez

réagir

Dernières actualités BAC

Record : la BAC Mono R s'illustre sur le Red Bull Ring
Record : la BAC Mono R s'illustre sur le Red Bull Ring
Vidéo : la Bac Mono R en piste à Goodwood
Vidéo : la Bac Mono R en piste à Goodwood
Une livrée inspirée par WipEout pour la première BAC Mono R
Une livrée inspirée par WipEout pour la première BAC Mono R
Toutes les actualités BAC

Tags liés

Commentaires