Bentley crée la Limousine Arnage

le 21/12/2004

Bentley confirme la fabrication d'une série limitée à 20 modèles de la Limousine Arnage, le prototype créé par Bentley Mulliner et exposé au Salon de Genève 2004.

A la différence des voitures comme la Limousine d'Etat ou la célèbre Arnage à toit élevé, destinées à des événements officiels, la version Limousine de l'Arnage a été conçue pour ceux qui tiennent à leur intimité.
La Limousine l'Arnage a bénéficié de toutes les modifications annoncées pour les modèles de 2005. Les nouveaux phares xénon, la grille avant et les pare-chocs furent ainsi modifiés ou redessinés. A l'intérieur, la console centrale a été complètement revue et le système de navigation par satellite a été redessiné pour mieux s'intégrer au-dessus du tableau de bord.
Outre la liste pléthorique d'équipements, le client peut personnaliser à loisir la voiture. La Limousine Arnage peut également être réalisée en version blindée sur demande.
Le V8 6.75l de 400 ch récemment retravaillé viendra équiper ce luxueux véhicule.
actu suivante Livre : Mercedes

Actu précédente
Livre : Mercedes

actu précédente La Passat IV se démarque

Actu suivante
La Passat IV se démarque

Autres articles pouvant vous intéresser

Nouvelle Bentley en août
Nouvelle Bentley en août

La remplaçante de la Bentley Arnage sera dévoilée lors du concours d'élégance...

La future grande Bentley
La future grande Bentley

La Bentley Arnage tire sa révérence : les 150 ultimes Arnage « Final Series »...

Bentley Arnage
Bentley Arnage

Lancée en 1998, la Bentley Arnage s'apprête à tirer sa révérence. Pour les...

Toutes les actualités BENTLEY
Bentley Arnage
Ferrari vise 2025 pour l'électrique

Alors que la Ferrari SF90, le premier véhicule hybride de série du...

Bentley Arnage
Mustang GT500 : Ford offre le stage

Afin de s'assurer que les propriétaires de son modèle Mustang Shelby GT500,...

Bentley Arnage
VW Touareg ABT Sportsline : 500 ch

ABT Sportsline s'est intéressé au Volkswagen Touareg de troisième génération,...

Toutes les actualités

Commentaires