Audi A1 : enfin !

Loïc Bailliard le 10/02/2010

Le teasing n'en finissait plus. Phares, intérieur, footballeurs, designers, usine... Audi nous a dévoilé l'intégralité de tous les détails de la citadine avant même de nous la montrer. C'est désormais chose faite.

Mais le résultat est là : que dire de cette voiture dont on en viendrait presque à se demander si elle ne nous lasse pas déjà ?

En l'observant, on comprend un peu pourquoi cette sensation de déjà-vu est si présente : fidèle à sa tradition, Audi a préservé une très large partie de son concept Metroproject Quattro présenté en 2007 sur la version finale. Des arches contrastant (en option) aux détails de l'habitacle, l'Audi A1 a su conserver en grande partie l'esprit du concept-car.

Le changement le plus significatif se situe sur la face avant. Mise à jour, la calandre single-frame perd en massivité en gagnant deux angles. De chaque côté, le regard de l'A1 est assuré par une rampe de LED, comme déjà expliqué en teasing.

L'intérieur est sobre et sportif dans la tradition Audi. La marque annonce une inspiration aéronautique, que l'on retrouve notamment dans les buses d'aérations évoquant des turbines de jet. Celles-ci peuvent être personnalisée, tout comme la sellerie cuir bi-ton des sièges enveloppant, l'éclairage intérieur à LED et la couleur des arches.

La véritable bonne nouvelle à la lecture de la fiche technique de l'Audi A1 est son poids particulièrement contenu : 1045 kilos. Une taille de guêpe synonyme d'agilité qui est bienvenue, car les 4 motorisations proposées initialement ne permettront pas vraiment à l'Audi d'aller chasser les Mini JCW sur piste...

En essence, il y aura le choix entre un 1,2 L TFSI de 86 ch pour 160 Nm (0 à 100 en 12,1s et 5,1 l/100km) et un 1,4 L TFSI de 122 chevaux pour 200 Nm (9,2s et 5,4 l). Sur ce dernier, l'option « S Tronic » à double embrayage et 7 vitesses au lieu de la boite 6 permet d'économiser 0,1 seconde jusqu'à 100 km/h et de gagner 0,3 litres aux 100 km.

Côté diesel, deux 1,6 L TDI seront au menu, l'un de 105 ch pour 250 Nm (10,8 s et 3,9 l) et l'autre de 90 ch pour 230 Nm (12,2 s et 3,8 l). Ce dernier ne dépassera pas les 99 g de CO2 émis tous les kilomètres.

Avec des voies larges, un empattement long (2,47 m pour 3,95 m de longueur), un blocage électronique du différentiel avant et son savoir faire en matière de châssis, Audi a ici une bonne base pour faire une petite bombe dévoreuse de tarmac. Ne manque que le moteur.

Alors, à quand la S1 ?

Voir plus d'actualités concernant le Salon de Genève 2010.

actu suivante Nouvelle Volvo S60

Actu précédente
Nouvelle Volvo S60

actu précédente Nissan Juke

Actu suivante
Nissan Juke

Autres articles pouvant vous intéresser

One-off Audi A1 par ABT Sportsline
One-off Audi A1 par ABT Sportsline

Si ABT Sportsline est coutumier des préparations spéciales sur base de...

L'Audi A1 revue par ABT Sportsline
L'Audi A1 revue par ABT Sportsline

Le préparateur allemand ABT Sportsline s'est emparé de la seconde génération...

Audi A1 S Edition, urbain et sportif
Audi A1 S Edition, urbain et sportif

Audi vient d'ouvrir le carnet de commandes de sa série spéciale A1 S Edition,...

Toutes les actualités AUDI
Audi A1 S Edition, urbain et sportif
Markus Duesmann nouveau PDG d'Audi

Markus Duesmann, 50 ans, sera nommé à la direction d'Audi le 1er avril...

Audi A1 S Edition, urbain et sportif
Michael Fassbender Road to Le Mans 6

Michael Fassbender a conclu sa première saison complète dans la série Porsche...

Audi A1 S Edition, urbain et sportif
Aguttes : résultats de la vente d'automne

Une cinquantaine de véhicules de prestige et de collection étaient proposés...

Toutes les actualités

Commentaires