V12 Vantage RS : l'Aston au gros coeur

le 12/12/2007

La V8 Vantage fait déjà figure d'enfant prodige au sein de la gamme Aston Martin. Jolie, assez légère et très agile, elle ne souffrait juste que d'un léger manque de punch. Son V8 de 4,3 litres et 380 ch affichait en effet un net déficit de puissance par rapport à des modèles tels que la Ferrari F430 ou la Lamborghini Gallardo.

Partagez

réagir
Caprice de journaliste automobile exigeant ? Voire... Aston Martin vient en effet de dévoiler, à l'occasion de l'inauguration de son nouveau studio de design, une version V12 de la Vantage ! Pour l'instant, il ne s'agit que d'un concept-car, mais qui se veut parfaitement réaliste et réalisable. Aston se réserve d'ailleurs le droit, si l'accueil est favorable, d'en produire une petite série à un tarif... forcément élitiste.

L'Aston Martin V12 Vantage RS s'offre une version particulièrement évoluée du V12 des DB9 et DBS. Son bloc bénéficie de l'expertise acquise en compétition avec les DBR9, et reçoit un carter sec, des collecteurs d'échappement spécifiques, des pistons forgés et des profils de cames modifiés... pour ne citer que l'essentiel. Résultat, voici un V12 qui pète le feu : 600 ch à 6 250 tr/min (contre « seulement » 510 sur une DBS !) et pas moins de 690 Nm de couple à 5 000 tr/min !

En plus, la V12 Vantage RS fait massivement appel à la fibre de carbone, ce qui lui permet de rester sous la barre des 1 600 kilos (1 690 pour la DBS). D'où des performances top niveau, avec un 0 à 100 km/h en 4 secondes, et un 0 à 160 km/h en 8,5 secondes. Nous, on vote pour. Et vous ?

Partagez

réagir

Dernières actualités ASTON MARTIN

A vendre : one-off Aston Martin V12 Zagato
A vendre : one-off Aston Martin V12 Zagato
Vantage V12 Zagato Heritage Twins
Vantage V12 Zagato Heritage Twins
AM V12 Vantage S Spitfire 80
AM V12 Vantage S Spitfire 80
Toutes les actualités ASTON MARTIN

Tags liés

Commentaires

avatar de giacom
giacom a dit le 13-12-2007 à 15:41
Aston Martin est plus fort dans les effets d'annonces que dans l'élaboration de modèles fiables. Ceci explique cette succession de modèles et aussi leur manque de fiabilité. Un peu plus d'études et de mises au point seraient plus honnêtes surtout au prix des modèles et de leurs pièces défaillantes souvent non garanties.