< retour

Saga Pegaso

Saga Pegaso Rarement dans l'histoire, une marque automobile aussi éphémère aura laissé dans son sillage un parfum aussi corsé que Pegaso. Cette voiture aussi mythique qu'énigmatique suscite aujourd'hui autant de respect et d'admiration que de regrets. Regrets éternels pour le destin malheureux et l'échec commercial de cette GT prestigieuse à l'histoire fascinante. Voiture élitiste s'il en est, un caractère dont témoigne le slogan commercial de la firme, « la voiture des connaisseurs », la Pegaso est l'œuvre d'un homme exigeant, Wifredo Ricart. Elle est aussi le rêve réalisé d'un brillant ingénieur espagnol, ancien d'Alfa Romeo, rentré au pays en 1945. Dessinée à partir d'une feuille blanche, la Pegaso réunit un ensemble de techniques sophistiquées dont ne jouissent pas ses rivales de l'époque (Aston Martin, Jaguar, Ferrari, Alfa Romeo). Motorisée par un V8 à quatre arbres à cames et tête, elle sera construite dans l'usine Hispano Suiza de La Sagrera, à Barcelone, puis à Madrid de 1951 à 1957. Comment une voiture à la technologie aussi moderne et pointue a-t-elle pu naître dans un pays aussi pauvre, ruiné par une atroce guerre civile qui a laissé le nation exsangue. Dans une Espagne isolée et coupée de l'Europe par son régime, en proie aux difficultés d'approvisionnement de matières premières. Sans parler de l'état catastrophique du réseau routier, que ceux qui ont voyagé en Espagne à cette époque ont pu apprécier... Autre paradoxe, Pegaso a fait son nid au sein d'une marque dédiée aux poids lourds ! Qui plus est une entreprise nationale créée en 1946, l'ENASA, dirigée par des militaires et dépendant d'un pouvoir politique aussi peu ouvert au progrès que la dictature de Franco, pour tout dire aussi archaïque que réactionnaire. Comme une orchidée poussée dans la cour d'une caserne… Aujourd'hui, cette voiture rare et racée constitue la perle d'une collection pour celui qui a la chance d'en trouver une… et les moyens de la payer !

 Historique Pegaso

Historique Pegaso

Marque mythique à l'existence météoritique, Pegaso apparaît comme une proposition insolente, voire une provocation, dans l'Espagne du début des années cinquante.

 Wifredo Ricart

Wifredo Ricart

Avant de créer la Z102, Wifredo Ricart s'est fait remarquer dans les années vingt en créant les sportives Ricart et Ricart Espana.

PEGASO Z 102

PEGASO Z 102

Entièrement conçue et fabriquée en Espagne, la Pegazo Z102 est dévoilée au salon de Paris de 1951, où sa mécanique fait sensation.

PEGASO Z 103

PEGASO Z 103

La Pegaso Z103 fut présentée au salon de Paris en deux versions de carrosserie, un spider et un coupé.