< retour

Cinquantenaire Thunderbird

Cinquantenaire Thunderbird Présentée en février 1954 et commercialisée au cours de l'année suivante, la Thunderbird fête cette année son cinquantenaire. Véritable icône de l'automobile d'outre-Atlantique, l'oiseau de tonnerre, qui tire son nom de légendes indiennes originaires de l'Ouest, est associé à une certaine image de l'Amérique moderne et libérée de l'après-guerre. La voiture séduira d'abord les couples sans enfant, les célibataires « branchés », dirait-on aujourd'hui, ainsi que les artistes et vedettes de cinéma. Plus luxueuse et confortable que vraiment sportive, son terrain de jeu se situera plutôt sur les avenues et boulevards des cités, où ses couleurs souvent voyantes ne passeront pas inaperçues. La Thunderbird illustre magistralement la rivalité qui oppose depuis toujours Chevrolet et Ford, en état de guerre permanente pour la conquête du marché américain des voitures populaires. La Thunderbird constitue en effet la réplique au lancement d'une voiture de sport par Chevrolet, une marque plus habituée aux paisibles et traditionnelles berlines qu'aux roadsters musclés. L'oiseau de tonnerre se révélera un oiseau de mauvaise augure pour la Corvette, qu'il battra à plate couture au hit-parade des ventes. Contrairement à la Corvette, qui fait appel à quelques techniques d'avant garde, la Thunderbird se contente d'une conception tout à fait conventionnelle. Elle bénéficie simplement d'un nouveau V8 à soupapes en tête. Lancée en version biplace, la première génération va connaître un succès commercial considérable. Révolution en 1958. Malgré les excellents résultats de la voiture, Ford change le concept et transforme la Thunderbird en une quatre places. Destiné à toucher une plus large clientèle, cet aggiornamento consacre l'embourgeoisement du modèle. La « Square Bird » s'offre un gabarit imposant, qui s'accompagne d'un design totalement bouleversé. La Thunderbird a-t-elle perdu son âme en gagnant deux places ? La réponse est éminemment subjective. En tout cas, les chiffres de ventes de la voiture, qui battent des records, donnent totalement raison aux responsables de Ford. Et sous ses nouveaux atours, la Thunderbird apparaît comme le précurseur des « personal luxury cars » des années soixante. L'esprit de la « Square Bird » se maintiendra jusqu'en 1966. Car, avec la sortie d'une version à quatre portes, l'année suivante représentera un nouveau tournant décisif dans l'histoire de la Thunderbird. Toute idée sportive, même superficielle et de simple look, sera évacuée au profit d'une image de luxe. Commence alors pour l'oiseau une descente aux enfers. Période ingrate où le concept abâtardi va de pair avec un style aussi lourd que navrant. Le nouveau et séduisant design du modèle lancé en 1989 marquera la fin des années sombres. Mais la renaissance d'une Thunderbird conforme à ses origines aura pour cadre le salon de Detroit de 1999, où elle sera présentée pour la première fois sous la forme d'un concept car. Ford annoncera en mai 2000 que la voiture serait commercialisée deux ans plus tard. Ainsi, la légende de la Thunderbird a-t-elle pu passer le cap du nouveau millénaire.

 Historique de la Thunderbird

Historique de la Thunderbird

Lancée pour contrer la Corvette, la Thunderbird est présentée dès 1954. Mais le duel de titans n'aura pas lieu car la Corvette sera mise KO d'entrée.

FORD USA Thunderbird 1961-1982

FORD USA Thunderbird 1961-1982

L'esprit de la Ford Thunderbird se maintiendra jusqu'en 1966, avant que le modèle ne sombre dans la banalité.

FORD USA Thunderbird 1ere génération

FORD USA Thunderbird 1ere génération

Révélée le 19 février 1954, la Ford Thunderbird entre en production au mois de septembre. Son succès public est immédiat.

FORD USA Thunderbird Square Bird

FORD USA Thunderbird Square Bird

En 1958, la Ford Thunderbird change de concept et devient une quatre places. Il s'agit d'un modèle entièrement nouveau, qui abandonne toute référence sportive.