Salon de Genève - GIMS 2019

Salon de Genève - GIMS 2019


du 7 au 17 mars 2019 Flux RSS Salon de Genève - GIMS 2019

PININFARINA Battista

Vincent Desmonts le 07/03/2019

Le carrossier italien Pininfarina fêtera ses 90 ans l'an prochain. Pour célébrer dignement l'événement, il prépare une hypercar 100 % électrique en coopération avec le spécialiste Rimac.

Voir la vidéo en HD

Battista « Pinin » Farina fonda en 1920 la Carrozzeria Pininfarina, qui allait devenir l'un des carrossiers les plus réputés du XXe siècle, avec notamment des collaborations régulières avec Ferrari. Mais, comme tous les carrossiers, Pininfarina a connu des difficultés au lendemain de la crise de 2007. Heureusement, la firme a été rachetée en 2015 par les Indiens de Mahindra & Mahindra, qui ont apporté un peu d'argent frais et ont mis sur les rails un projet d'hypercar hybride. Projet dont la Battista présentée à Genève est la concrétisation.

Pininfarina s'est allié à Rimac pour développer cette auto : le constructeur croate fournit notamment le pack de batteries d'une capacité de 120 kWh, grâce auquel la Battista promet une autonomie de 450 km. Une valeur d'autant plus impressionnante lorsque l'on considère que cette hypercar revendique 1 900 ch et... 2 300 Nm de couple ! Avec des moteurs électriques sur les deux essieux, la Battista promet un 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes, mais aussi un comportement routier agile grâce à un système de vectorisation du couple. La vitesse maxi est supérieure à 350 km/h. Le poids, lui, flirte avec les deux tonnes, en dépit d'une coque et d'une carrosserie en carbone.

Côté style, si la Battista n'est pas sans évoquer une Ferrari 488 GTB, Pininfarina jure ses grands dieux que le châssis est entièrement spécifique. L'auto respecte les canons esthétiques de la supercar conventionnelle à moteur central, preuve qu'une sportive électrique doit désormais avant tout ressembler à... une sportive. La production de la Battista sera lancée en 2020, pour marquer les 90 ans de Pininfarina. La marque prévoit d'en produire 150 exemplaires, entièrement à la main, à un tarif d'au moins 2 millions d'euros.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires