Salon de Genève - GIMS 2019

Salon de Genève - GIMS 2019


du 7 au 17 mars 2019 Flux RSS Salon de Genève - GIMS 2019

MERCEDES GLC restylé

Vincent Desmonts le 08/03/2019

Le Mercedes GLC a connu un joli succès depuis son lancement en 2015. Mais entre temps la concurrence s'est renouvelée : pour ne pas se faire distancer, le SUV s'offre un lifting à Genève.

Voir plus de photos

Le GLC a vraiment fait un tabac ! En 2018, il s'en est vendu 8 859 en France, contre 6 134 Audi Q5 et 5 145 BMW X3. Et ce succès n'a fait que se confirmer au fil des années, faisant du Mercedes le leader des SUV premium dans l'Hexagone. Mais avec le renouvellement récent de ses deux principaux rivaux, le GLC a préféré se mettre à jour. Sur le plan du style, les modifications sont plutôt légères. C'est surtout la face avant qui a bénéficié des plus grosses modifications, avec davantage d'inserts chromés pour une allure plus « baroudeur » et des optiques redessinées, un peu plus petits et au dessin plus horizontal. À l'arrière, on notera surtout les feux dont la structure interne a été modifiée.

Dans l'habitacle, le GLC bénéficie avant tout d'une mise à jour technologique. Il hérite ainsi de l'interface MBUX inaugurée par la Classe A, avec un écran central qui devient tactile (d'une diagonale de 7 ou 10,25 pouces suivant les finitions) et une commande vocale en langage naturel déclenchée par le mot-clé « Hey Mercedes ». La navigation bénéficie pour sa part d'un affichage en réalité augmentée. Le volant au dessin modifié reçoit des zones tactiles, tandis qu'un pavé tactile remplace l'ancienne molette entre les sièges. En revanche, l'instrumentation sur écran à cristaux liquides reste une option.

C'est finalement sous le capot que les changements sont les plus importants, le GLC restylé adoptant des moteurs de nouvelle génération. En essence, le 2.0 turbo M 264 reçoit l'appoint d'une hybridation légère en 48 V : disponible en version 197 (GLC 200) et 258 ch (GLC 300), il bénéficie de l'assistance d'un alterno-démarreur de 10 ch. En diesel, le moteur OM 654 fait son apparition, et délivre 163 (GLC 200d), 194 (GLC 220d) ou 245 ch (GLC 300d). Dans tous les cas, la boîte automatique à 9 rapports et la transmission intégrale 4Matic sont de rigueur. Enfin, le GLC enrichit sa dotation technologique avec un nouvel amortissement piloté en continu et des aides à la conduite plus performantes, à l'image du régulateur adaptatif intelligent qui réduit automatiquement la vitesse à l'approche de virages ou d'un rond-point.

Avis des propriétaires

Commentaires