Salon de Genève 2015

Salon de Genève 2015


du 5 au 15 mars 2015 Flux RSS Salon de Genève 2015

OPEL Corsa OPC

Loïc Bailliard le 06/03/2015

Comme la version civile de la citadine Opel, la Corsa OPC subit un restylage mais ne change pas de mécanique.

Voir plus de photos

Face au trio infernal que représentent la Peugeot 208 GTI, la Renault Clio RS et la Ford Fiesta ST, les autres bombinettes du marché peinent à se distinguer. Histoire de le remettre sous les feux de la rampe, Opel offre donc un gros restylage à la Corsa OPC. La citadine survitaminée continue à jouer la même partition que précédemment, avec une allure sérieusement musclée par rapport à la version civile de l'engin : le capot avant hérite d'une prise d'air supplémentaire qui complète le bouclier largement ajouré, les jantes de 18 pouces posent la voiture au sol tandis qu'à l'arrière une double sortie d'échappement perçant le diffuseur et un gros béquet assurent l'assise visuelle tout en optimisant l'aérodynamique de l'ensemble.

A l'intérieur, les beaux baquets restent au menu, de même que le volant à méplat ou le levier de vitesse aux couleurs d'OPC. Celui-ci commande une boîte à 6 rapports qu'Opel nous promet courts et qui auront pour charge de transmettre aux roues avant les 207 ch et 245 Nm (280 Nm avec overboost) du 4 cylindres 1.6 turbo. De quoi abattre le 0 à 100 km/h en 6,8 secondes.

On regrette cependant que les équipements de la Nürburgring édition, à savoir le différentiel autobloquant et les freins Brembo ne soient plus au programme. Ils ne seront en effet offerts via un pack Compétition qu'en Allemagne. Dommage car ces éléments transformaient véritablement une Corsa OPC bourrée de caractère mais un peu dépassée par sa puissance en machine efficace et précise. Et si elle semble se rattraper grâce à un tarif de 23 800 € alléchant, le malus de 2 200 € la pénalise sérieusement côté finances. La Fiesta ST a encore de beaux jours devant elle…

Avis des propriétaires

Commentaires