Salon de Genève 2015

Salon de Genève 2015


du 5 au 15 mars 2015 Flux RSS Salon de Genève 2015

AUDI R8 2015

Vincent Desmonts le 05/03/2015

La nouvelle Audi R8 présentée à Genève adopte une approche plus high-tech que sa devancière, et affiche des performances en hausse.

Voir plus de photos

À son lancement en 2006, la première Audi R8 avait défrayé la chronique, la marque aux anneaux osant s'attaquer à Porsche ou Ferrari avec une sportive à moteur central. Le succès a dépassé les espérances, puisque plus de 55 000 R8 ont été vendues dans le monde, dont un peu plus de 600 en France. Logiquement, l'effet de surprise n'est plus là en 2015 : cette nouvelle R8 était attendue depuis la révélation de la Lamborghini Huracan, avec laquelle elle partage une plate-forme mêlant aluminium et carbone. Le moteur, aussi, est commun. Il s'agit du V10 5.2 FSI, disposant désormais de la bi-injection (directe et indirecte dans les tubulures d'admission), de la désactivation d'un banc de cylindres en conduite paisible et d'un stop/start afin de réduire les émissions de CO2.

Plus important, la puissance augmente. La R8 V10 est désormais déclinée en deux variantes : normale, avec 550 ch, et « Plus », avec pas moins de 610 ch sous le capot, soit 40 de plus que la plus puissante des précédentes R8 (la LMX, forte de 570 ch). Ainsi dotée, elle accélère de 0 à 100 km/h en 3,2 s et atteint une vitesse maxi de 330 km/h. Les amateurs de l'ancienne boîte manuelle avec sa grille en inox feront cependant la moue : la sportive Audi n'est désormais plus disponible qu'avec la boîte S Tronic à 7 rapports, excellente au demeurant. La transmission intégrale est toujours au programme, mais le différentiel central à viscocoupleur est remplacé par un élément à embrayages multidisques qui permet de renvoyer jusqu'à 100 % du couple sur l'un des deux essieux. Et si la direction n'est plus hydraulique mais électrique (aïe…), elle pourra recevoir (en option) une démultiplication variable asservie à la vitesse. L'amortissement piloté Magnetic Ride sera également disponible en supplément. L'ensemble des paramètres moteur, boîte et châssis sera gérable grâce au système Audi Drive Select.

Côté style, la nouvelle R8 marque une évolution plus qu'une révolution, les proportions générales restant les mêmes, mais les détails visuels ayant été mis à jour. L'habitacle est toujours très cossu, mais plus « techno » que jamais, avec un écran de 12,3 pouces en guise d'instrumentation et un volant multifonctions inspiré de la compétition.

Notez enfin que la R8 e-tron électrique a refait son apparition : désormais dotée de batteries plus endurantes, elle sera capable de parcourir 450 km entre deux recharges. Avec deux moteurs de 170 kW (462 ch au total), elle pourra accélérer de 0 à 100 km/h en 3,9 s et atteindre 210 km/h, vitesse électroniquement limitée pour préserver l'autonomie des accumulateurs. L'auto sera produite sur commande, à un tarif qui n'a pas été précisé.

Avis des propriétaires

Commentaires