Salon de Genève 2014

Salon de Genève 2014


du 06 au 16 mars 2014 Flux RSS Salon de Genève 2014

MCLAREN 650S

Vincent Desmonts le 04/03/2014

Au salon de Genève 2014, la McLaren dévoile la 650S, un nouveau modèle qui vient s'intercaler entre la 12C et la superlative P1.

Voir plus de photos

Alors que le monde découvre les performances ahurissantes de la P1, McLaren surprend son monde en dévoilant à Genève cette inattendue 650S. Non, il ne s'agit pas d'un restylage de la 12C (même si 75 % des pièces sont communes avec celle-ci), mais bel et bien d'un tout nouveau modèle destiné à combler le fossé séparant la sportive de l'hypercar P1. Selon McLaren, la 650S est tout simplement « sa supercar de série la plus rapide, la plus passionnante, la mieux équipée et la plus belle. » Rien que ça !

Le matricule de cette nouvelle McLaren fait référence à sa puissance : 650 chevaux extraits du V8 3,8 litres biturbo retravaillé pour l'occasion. Il reçoit de nouveaux pistons, des soupapes d'échappement plus résistantes et un échappement modifié. Le couple maxi atteint désormais 678 Nm, dont 95 % sont disponibles entre 3 000 et 7 000 tr/min. Du coup, la 650S promet un agrément d'utilisation de GT et des performances dignes de modèles plus radicaux. McLaren annonce un 0 à 100 km/h en 3 secondes et un 0 à 200 km/h en 8,4 secondes. Ce qui veut dire que la 650S fait jeu égal avec une Ferrari 458 Speciale sur le premier exercice, mais la bat de 0,7 secondes sur le deuxième. La boîte à double embrayage est mécaniquement identique à celle de la 12C, mais le logiciel a été modifié pour procurer des changements de rapports plus doux à basse vitesse, mais plus « agressifs » en conduite sportive.

C'est sans doute sur le plan du style que la 650S surprendra le plus, en apposant un nez inspiré de la P1 sur une coque proche de celle de la 12C, dont elle reprend une bonne partie de l'arrière. Les prises d'air latérales sont plus larges, tandis que l'aérodynamique a fait l'objet de toutes les attentions, comme le montrent les baguettes au niveau des jupes latérales, dont l'objectif est d'assister la lame avant dans son travail de génération d'appui. Celui-ci est ainsi augmenté de 40 % à 250 km/h. L'habitacle, en revanche, est très proche de celui de la 12C, pour ne pas dire identique.

Côté châssis, la McLaren 650S reprend la coque en carbone de la 12C – et sera, comme cette dernière, également disponible en version Spider – mais adopte des ressorts raffermis à l'avant et surtout à l'arrière. L'objectif semble avoir été de favoriser l'agilité de la voiture, sans détériorer le confort, les amortisseurs ayant été ajustés proportionnellement. Les freins carbone-céramique, ici en série, sont associés à un servofrein modifié et à un ABS recalibré.

Reste à savoir quelle place il restera dans la gamme pour la 12C, qui devra en outre composer l'an prochain avec l'arrivée de la « petite » P13, future rivale de la 911 Turbo. Si cette nouvelle McLaren 650S remporte le succès, il y a fort à parier que les jours de la 12C soient comptés... La 650S devrait être facturée à partir de 235 000 € en version coupé.

Avis des propriétaires

Commentaires