Salon de Genève 2014

Salon de Genève 2014


du 06 au 16 mars 2014 Flux RSS Salon de Genève 2014

LAMBORGHINI Huracan

Vincent Desmonts le 09/03/2014

Après plus de 10 ans de carrière, la Gallardo tire enfin sa révérence, remplacée par cette Lamborghini Huracan à Genève, plus efficace mais aussi plus civilisée.

Voir plus de photos

Mine de rien, la Gallardo est à ce jour la Lamborghini ayant rencontré le plus gros succès : 14 022 voitures ont été produites depuis 2003. Il était néanmoins grand temps de la remplacer, car face à une concurrence rajeunie, la Gallardo n'était plus vraiment dans le coup. Voici donc la nouvelle Lamborghini Huracan ! Huracan, du nom d'un taureau de combat qui se défendit vaillamment dans les arènes d'Alicante en... août 1879.

Sur le plan du style, la Lamborghini Huracan ne réserve pas de grosse surprise. À l'avant, le nez et les optiques évoquent l'Aventador, tout comme le langage des volumes, massifs et sculptés. Le profil est typiquement Lamborghini, avec une ligne en coin, une cabine avancée et un capot réduit à sa plus simple expression. L'arrière est plus novateur, avec des feux extra-fins surplombant une sorte d'incision pratiquée afin de laisser filtrer l'air chaud du compartiment moteur. Notez enfin que toutes les fonctions d'éclairage sont désormais intégralement effectuées par des diodes LED.

Les plus gros progrès par rapport à la Gallardo ont été réalisés dans l'habitacle, qui gagne en ergonomie et en qualité de présentation. On retrouve la thématique de l'avion de chasse, mais aussi le motif récurrent de l'hexagone, que l'on retrouve aussi bien sur le moyeu du volant qu'au niveau des aérateurs. L'instrumentation s'affiche sur un écran à cristaux liquides de 12,3 pouces.

On le sait, Lamborghini et sa maison-mère Audi travaillent depuis plusieurs années sur des structures hybrides, combinant fibre de carbone et aluminium. La Huracan est le premier modèle de série à bénéficier de ces recherches, même si le gain de poids résultant déçoit : le nouveau modèle pèse ainsi tout de même 1 422 kg à sec, contre 1 380 pour une Ferrari 458 et même 1 336 pour une McLaren 12C !

La Lamborghini Huracan peut cependant compter sur une évolution du V10 5,2 litres de la Gallardo. Le nouveau bloc adopte l'injection directe et indirecte, ce qui profite aux performances comme à la consommation. La puissance atteint ainsi 610 chevaux au régime de 8 250 tr/min, tandis que le couple s'établit à 560 Nm à 6 500 tr/min. La vitesse maxi est annoncée supérieure à 325 km/h, tandis que les 0 à 100 km/h et 0 à 200 km/h sont respectivement effectués en 3,2 et 9,9 secondes.

Comme c'est la tendance, la Huracan abandonne définitivement la boîte manuelle, au profit d'une « Doppia Frizione », c'est à dire d'une transmission à double embrayage et 7 rapports. Celle-ci ne devrait avoir aucun mal à faire oublier la précédente e-Gear à simple embrayage. Trois modes de conduite sont disponibles : Strada, Sport et Corsa, qui influent sur la boîte, mais également la démultiplication de la direction ou l'amortissement piloté magnétique, deux équipements optionnels. Les freins carbone-céramique, en revanche, seront livrés en série.

Lamborghini a déjà enregistré plus de 700 commandes pour la Huracan, affichée 203 400 €. Les premières livraisons auront lieu au printemps.

Avis des propriétaires

Commentaires