Salon de Genève 2014

Salon de Genève 2014


du 06 au 16 mars 2014 Flux RSS Salon de Genève 2014

HYUNDAI Intrado

Loïc Bailliard le 04/03/2014

Le concept Hyundai Intrado dévoilé à Genève joue un triple rôle : célébrer l'arrivée de Peter Schreyer au design, évoquer le futur style de la marque et annoncer un petit crossover.

Voir plus de photos

Après avoir redressé la barre stylistique chez Kia, Peter Schreyer est désormais passé à la direction du design du groupe Hyundai-Kia, et entend donc apporter sa patte aux productions de l'autre moitié du géant coréen. Et pour marquer le coup, Hyundai dévoile donc à Genève le concept-car Intrado. Petit crossover compact, ce concept préfigure les lignes des futurs modèles de la gamme (à commencer par l'indispensable ix35), mais évoque aussi une future addition au catalogue de la marque destinée rivaliser avec les Renault Captur et autres Peugeot 2008.

Avec un nom évoquant la zone de l'aile d'un avion assurant la portance, le Hyundai Intrado est une étude aérodynamique bien dans l'air du temps : trainée minimale et réduction de poids sont ainsi au programme. Le concept mêle donc des aciers allégés et de nombreux éléments en carbone dont la structure centrale. Le matériaux est également visible à bord sur la très belle console centrale ou le volant à méplat et contraste avec des habillages orange.

Toujours très présent dans le domaine de la recherche sur l'hydrogène, Hyundai continue à croire dans cette technologie malheureusement plus discrète ces derniers mois. L'Intrado est donc motorisé par un bloc électrique alimenté par l'électricité en provenance d'une pile à combustible. Celle ci est ensuite stockée dans des batteries de 36 kWh, ce qui permettrait une autonomie d'environ 600 km selon la marque.

Moins spectaculaire que les transformations apportées à Kia en quelques années, le Huyndai Intrado reste malgré tout un concept séduisant. Et s'il parvient à concurrencer le Captur, cette présentation n'est que le début d'une belle aventure pour le Coréen.

Avis des propriétaires

Commentaires