MINI Countryman

David Lamboley le 26/02/2010

La Mini, autrefois modèle, est devenu une marque à part entière. Désormais, Mini fait partie des griffes les plus prisées aux quatre coins du globe, et ce notamment grâce à un marketing orchestré de main de maître.

Voir la vidéo en HD

La nouvelle Mini Countryman, qui reprend l'ancienne appellation du break Austin Seven, n'a pas grand chose à voir avec son aïeule. Ni d'ailleurs avec la Mini actuelle, puisqu'il s'agit d'un tout nouveau modèle, et non d'une déclinaison.

Il s'agit de la première Mini à 4 portes, et de la première Mini à transmission intégrale. Après un « teasing » retentissant et plusieurs apparitions sous forme de concept-car, le salon de Genève sert d'écrin à la version de série : haute sur pattes et dotée d'une transmission intégrale à répartition automatique du couple en option, elle autorisera quelques escapades hors asphalte et un niveau de sécurité amélioré en conditions difficiles.

Toujours originale et en phase avec l'esprit « Mini », la Countryman proposera une configuration classique à banquette fixe ou 4 places, avec sièges séparés à l'arrière, permettant d'offrir une console centrale courant tout le long de l'habitacle, nommé « Center Rail », sur lequel différents modules pourront être greffés.

La planche de bord, qui rappelle la « petite » Mini, reprend à son compte le grand compteur rond emblématique et les formes rondouillardes. Côté motorisations, la gamme propose des blocs essence 1.6 litre sous différentes puissances (98, 122 et 184 ch) ainsi que deux blocs diesel nouvelle génération de même cylindrée, délivrant 90 et 112 ch.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires