< retour

CITROEN DS3 Racing

David Lamboley le 26/02/2010

Le succès de la Mini by BMW fait des émules. Citroën est le premier constructeur généraliste à lui opposer une véritable concurrente calquée sur le même schéma.

Voir la vidéo en HD

Le succès de la Mini by BMW fait des émules. Citroën est le premier constructeur généraliste à lui opposer une véritable concurrente calquée sur le même schéma : petit gabarit, look ostentatoire, châssis travaillé dans le sens de la sportivité et larges possibilités de personnalisation…

La différence majeure, ou plutôt l'opposition, se traduit plus en termes de marketing, où la française prend carrément le contre-pied du néo-rétro de la Mini en se déclarant « anti-rétro » dans ses campagnes publicitaires !

Mais Citroën veut aller plus loin et capitaliser -enfin- sur ses victoires en compétition. Pour l'heure la version la plus puissante de la DS3 développe 156 ch, mais la version DS3 Racing, dévoilée à Genève, poussera la puissance de son petit 1.6 litre THP jusqu'à 200 ch via une cartographie et un échappement revus, ainsi qu'une suralimentation optimisée.

Ironie du sort, cette mécanique anime également, sous différentes puissances…la Mini !

Extérieurement, la DS3 Racing ne fait pas dans la demi-mesure : teintes qui « flashent », habillages exclusifs dans l'habitacle, éléments aérodynamiques au « look carbone » optimisés…

Le châssis, lui aussi, répond à une définition plus dynamique. Il est rabaissé de 15 mm, repose sur des ressorts et des amortisseurs spécifiques, et les voies avant et arrière sont carrément élargies de 30 mm ! Direction et système de freinage ont également été revus, toujours dans le sens du plaisir et de l'efficacité, selon Citroën.

La Mini n'a qu'à bien se tenir…

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires