< retour
Salon de Francfort 2013

Salon de Francfort 2013


du 12 au 22 septembre 2013 Flux RSS Salon de Francfort 2013

LEXUS LF-NX Concept

Nicolas Valeano le 12/09/2013

Moins effrayant en vrai que sur les photos, le concept Lexus LF-NX n'en est pas moins impressionnant. Le constructeur a forcé le trait pour prouver que dorénavant, les Lexus auront leur propre caractère !

Voir la vidéo en HD

Il y a plusieurs types de concept-cars : ceux qui déguisent à peine un futur modèle, ceux qui cherchent juste à se faire remarquer, et ceux qui hésitent… Le Lexus LF-NX appartient plutôt à cette dernière catégorie, car il préfigure, du moins en partie, un futur SUV compact de la marque.

Son style pour le moins « clivant », pour reprendre une expression chère aux experts du marketing, cherche à provoquer et clamer haut et fort une personnalité affirmée. Il en fait beaucoup dans le registre de l'agressivité, n'hésite pas à accumuler les arêtes tranchantes, à superposer les angles vifs, à en rajouter dans les appendices sportifs. Sa couleur façon métal brut mat couronne le tout.

Cela dit, le LF-NX est un méchant au cœur tendre, avec une motorisation hybride typique de la marque, combinant un quatre cylindres 2.5 et un moteur électrique capable de trajets 100 % électriques en ville. Et derrière son look extrême, le concept donne un aperçu de ce que prépare Lexus pour faire face aux BMW X3 et Audi Q5, avec un SUV compact de 4,64 m.

Car le Lexus LF-NX est destiné à venir à une production en série dès 2015, dans une version forcément adoucie... même si l'on ne sait pas encore dans quelle mesure. À ce sujet, les réactions du public pourront jouer un rôle. Le constructeur japonais en mal d'image osera-t-il continuer cette démarche jusqu'au bout ? Cela reste à découvrir…

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de RINGOBIS
RINGOBIS a dit le 20-09-2013 à 09:52
Horriblement horrible ! Faire plus hideux me semble impossible... Mais au concours du concept car le plus naze, la Lexus aurait une vraie chance de gagner le 1er prix ! Au moyen-âge, on écartelait des gens pour moins que ça !