Salon de Francfort 2009

Salon de Francfort 2009


du 17 au 27 septembre 2009 Flux RSS Salon de Francfort 2009

JAGUAR XJ

Vincent Desmonts le 11/09/2009

Le néo-rétro, c'est bien fini pour Jaguar ! Après la surprenante XF, la révolution continue avec la nouvelle XJ. La clientèle suivra-t-elle ?

Voir la vidéo en HD

Pendant des décennies, les Jaguar incarnèrent une certaine idée du style anglais : courbes suaves, chromes opulents et cuir odorant. Mais à l'heure de l'austérité germanique, la formule ne faisait plus recette. La précédente XJ, engoncée dans la tradition, est passée totalement inaperçue.

Ce ne sera pas le cas de la nouvelle Jaguar XJ, qui va encore un peu plus loin que la XF dans la révolution des lignes. Regard de félin, flancs « costauds », poupe épurée : la nouvelle XJ respire le dynamisme.

Toujours bâtie sur une coque en aluminium, la Jaguar XJ conserve un petit avantage de poids sur ses rivales (à partir de 1 755 kilos), et ce malgré des dimensions en hausse qui corrigent enfin le défaut numéro un de l'ancienne : son habitabilité médiocre.

L'habitacle aux accents « rétro-futuristes » est généreusement éclairé par le toit panoramique vitré. L'instrumentation s'affiche sur un écran à cristaux liquides, tandis que le système de navigation tactile offre un système de « double vision » : pendant que Monsieur conduit, Madame pourra regarder un DVD... ou l'inverse, bien entendu !

Disponible en deux longueurs (5,12 m et 5,25 m), la XJ hérite des toutes dernières motorisations Jaguar : le V6 3.0 diesel de 275 ch et les V8 essence de 385 et 510 ch. Boîte automatique à 6 rapports, amortissement piloté, suspension pneumatique et différentiel à glissement limité complètent la dotation technologique.

Les premières Jaguar XJ seront livrées début 2010. Premier prix : 78 000 euros.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de SKIPPER
SKIPPER a dit le 17-09-2009 à 22:23
Je reste réservé sur ce produit dont le style est trop proche de celui de la XF à laquelle je commence pourtant à m'habituer (bien que je n'arrive toujours pas à "absorber" la face avant). Cette évolution est cependant préférable à l'ancienne version de la XJ qui était particulièrement fade. Difficile pour Jaguar de trouver son nouveau style!