Salon de Francfort 2007

Salon de Francfort 2007


du 13 au 23 septembre 2007 Flux RSS Salon de Francfort 2007

ALPINA B3 Biturbo

David Lamboley le 07/09/2007

La nouvelle BMW M3, avec son V8 atmosphérique de 420 ch, n'a qu'à bien se tenir : chez Alpina, la B3 Biturbo révèle aussi un sacré caractère.

Voir la vidéo en HD

Deux cent quatre vingt cinq kilomètres par heure : c'est ce que promet cet avion de chasse dénommé Alpina B3 Biturbo, une version sérieusement améliorée de la BMW 335i. Cette dernière, dotée d'un six cylindres en ligne à double turbocompresseur, délivre 306 ch. Sur cette base déjà bien musclée, le préparateur spécialisé BMW a créé cette quasi-concurrente de la nouvelle M3. Bon, il est vrai que leurs puissances respectives font apparaître une différence notable : 360 ch pour la B3 Biturbo contre 420 ch pour la M3 V8. On remarque aussi un élément qui permet de mieux cerner les philosophies des deux monstres, puisque la M3 reste fidèle à la boîte manuelle, alors que la B3 Biturbo, plus raffinée, s'en remet à une transmission automatique ZF à six rapports. On se dit finalement qu'Alpina est plus proche d'AMG que de Motorsport. Qu'importe, Alpina frappe fort : le six en ligne est légèrement remanié, notamment par l'adoption de nouveaux pistons qui permettent des régimes maxi plus élevés.

ALPINA B3 Biturbo ALPINA B3 Biturbo

Mais c'est surtout au niveau du système de gestion moteur que le « tour de vis » fait son effet : le gain, par rapport à une 335i, se chiffre à 54 ch, pour un couple culminant dorénavant à 500 Nm, soit près de 100 Nm de plus que la nouvelle M3 ! Autre chiffre impressionnant, le rendement atteint 121 ch/litre. Il en ressort une disponibilité quasi-immédiate dès le bas du compte-tours. Le 0 à 100 km/h est ainsi annoncé en 4,8 secondes, comme pour la nouvelle M3, alors que le 1000 m départ arrêté est parcouru, selon Alpina, en 23,5 secondes. A titre de comparaison, la nouvelle M3 réclame 23,3 secondes pour effectuer le même exercice, soit une demie seconde de moins…mais avec 60 ch de plus ! Cela prouve l'excellence de la préparation Alpina, certes pas vraiment spectaculaire en termes de transformations mécaniques, mais pour un résultat qui ne manque effectivement pas de piquant.

Vous l'aurez deviné, la B3 Biturbo ne cherche pas à séduire les aficionados de la performance pure. Il n'y a qu'à se pencher dans l'habitacle pour s'en convaincre. Cuir intégral, équipement archi-complet, les passagers sont choyés et gardent la possibilité de personnaliser leur auto. On remarque les petits plus Alpina, comme le volant spécifique, les sièges griffés ou la plaque numérotée. Précisons que la B3 Biturbo est proposée en version berline, coupé ou coupé-cabriolet, reconnaissables aux jantes spécifiques de 19 pouces, à quelques appendices aérodynamiques supplémentaires ainsi qu'aux bandes optionnelles. Alpina, finalement, livre ici une interprétation très personnelle, à mi-chemin entre la 335i et la M3. Mi-ange, mi-démon, la B3 Biturbo est en tous cas une auto à part, dont le tarif débutera à 58 000 euros. Un supplément de 12 000 euros par rapport à un coupé BMW 335i. Le prix de l'exclusivité…

ALPINA B3 Biturbo ALPINA B3 Biturbo

Avis des propriétaires

Commentaires