Mondial de l'Automobile 2014

Mondial de l'Automobile 2014


du 04 au 19 octobre 2014 Flux RSS Mondial de l'Automobile 2014

MERCEDES AMG C 63

Vincent Desmonts le 03/10/2014

La nouvelle Classe C AMG s'appelle désormais « Mercedes-AMG C 63 ». Et elle met plus que jamais l'accent sur la polyvalence, sans rien renoncer au chapitre des performances.

Voir plus de photos

Il faudra s'y faire : les modèles sportifs de la marque à l'Étoile sont désormais baptisés Mercedes-AMG, suivi de leur matricule. Le coupé Mercedes-AMG GT a montré la voie, et est suivi par la Mercedes-AMG C 63, variante à (très) hautes performances de la Classe C. Les deux modèles partagent d'ailleurs le même moteur.

Le fabuleux V8 6.3 AMG atmosphérique ayant pris sa retraite, c'est un V8 4.0 biturbo qui officie désormais sous le capot de la Classe C AMG. Un bloc dernier cri, optimisé pour un rapport performances/émissions optimal. Ainsi, l'échappement se fait par l'intérieur du V, où sont implantés les deux turbos, ce qui permet de réduire le temps de réponse. L'injection directe par éléments piézo-électriques permet par ailleurs une pulvérisation fine du carburant, gage d'une meilleure dépollution. Au final, la Mercedes-AMG C 63 revendique 476 ch et 650 Nm dans sa version normale, et jusqu'à 510 ch et 700 Nm dans sa déclinaison S plus extrême. Cette dernière accélère de 0 à 100 km/h en 4 secondes (4,1 secondes pour la C 63 normale), la vitesse maxi étant dans les deux cas bridée à 250 km/h. Côté boîte, on retrouve la transmission AMG Speedshift MCT-7 dotée d'un coupleur à embrayages multidisques.

Bref, les performances seront bien là, soulignées en option par la ravageuse bande son d'un échappement actif à trois modes. Mais ce qui est nouveau, c'est que la Mercedes-AMG C 63 soignera sa polyvalence. Si la précédente Classe C AMG était plutôt fermement suspendue, la nouvelle adopte un amortissement piloté offrant trois réglages, pour plus de confort en usage courant et plus d'efficacité en conduite sportive. Mieux : la Mercedes-AMG C 63 reçoit même des supports moteur actifs, comme chez Porsche ! Là encore, l'objectif est d'offrir la meilleure filtration des vibrations mécaniques en mode « cruising », et le moins de mouvements parasites possible en mode « attaque ». Bref, la Classe C AMG muscle encore son jeu. Qui s'en plaindra ?

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de FredM
FredM a dit le 09-10-2014 à 23:00
476 CV et 510 CV? et "seulement" 4,1 et 4,0 !!! Ce sont d'excellent temps bien sur, mais guère meilleure que les M3/M4 avec leur 4,1 muni de la boite DKG 7. Les Motorsports accusant un déficit de 2 Cylindres, 1 litre de cylindrée et entre 45 et 79 CV rien que ça?. il est clair que BMW reste le maître de l'efficacité en terme de motorisation. Concernant le châssis, il y a de fortes chances que la nouvelle C63 ai comme son ancêtre du mal à suivre sa concurrente M sur un circuit.