Mondial de l'Automobile 2014

Mondial de l'Automobile 2014


du 04 au 19 octobre 2014 Flux RSS Mondial de l'Automobile 2014

LAMBORGHINI Asterion

Vincent Desmonts le 07/10/2014

Lamborghini réplique enfin aux Ferrari LaFerrari, McLaren P1 et autres Porsche 918 Spyder en dévoilant l'Asterion, un coupé Grand Tourisme hybride développant… 910 chevaux !

Voir plus de photos

Tous les spécialistes de la haute performance y sont allés de leur hypercar hybride. Tous, sauf Lamborghini, qui avait récemment mis l'accent sur les séries (très) limitées affichées à des tarifs frisant l'indécence.

Mais, peut-être de peur de passer pour rétrograde, la marque au Taureau a décidé d'entrer dans la danse : au Mondial, Lamborghini présente son Asterion. Un drôle de nom ? Asterion est l'autre nom du Minautore, cette créature de la mythologie grecque mi-homme, mi-taureau. Hybride, donc. L'Asterion de Lamborghini n'a cependant pas le côté effrayant du monstre antique, bien au contraire. Elle arbore des lignes plutôt sobres, aux antipodes de l'exubérance des Countach, Diablo, Reventon ou, plus récemment, Aventador.

Son habitacle est d'ailleurs tendu de cuir, avec des sièges implantés plus haut que sur les autres modèles de la marque afin de faciliter l'accès à bord et d'améliorer la visibilité au quotidien. Mais n'allez surtout pas imaginer que cette Asterion soit un paisible coupé pour retraités fortunés : elle combine en effet le V10 5.2 Lamborghini (610 ch) avec trois moteurs électriques (300 ch). Deux de ces moteurs sont implantés sur le train avant, le troisième étant intercalé entre le V10 et la boîte à double embrayage à 7 rapports.

L'Asterion offre donc 910 ch, quatre roues motrices, accélère de 0 à 100 km/h en pile 3 secondes, et revendique une vitesse maxi de 320 km/h. Mais elle peut également rouler en mode tout électrique sur 50 km, à un maximum de 125 km/h. Les batteries lithium-ion sont implantées dans le tunnel central, et le poids total des composants hybrides est limité à 250 kg. Un surcroît pondéral partiellement compensé par le châssis en fibre de carbone, matière dont Lamborghini possède une solide maîtrise.

Cette Asterion sera-t-elle commercialisée ? Officiellement, les dirigeants de la marque attendent les premiers retours des visiteurs du salon avant de donner leur feu vert. Mais gageons que la décision de mise en production est déjà prise !

Avis des propriétaires

Commentaires