Mondial automobile 2008

Mondial automobile 2008


du 04 au 19 octobre 2008 Flux RSS Mondial automobile 2008

TOYOTA IQ

Serge Bellu le 06/10/2008

Star du Mondial auto, la Toyota iQ se présente comme un petit chef d'œuvre de design qui sait exploiter au maximum le rapport entre encombrement et habitabilité.

Voir la vidéo en HD

Dans le contexte actuel du marché automobile, il est patent que la création d'une voiture minimaliste, optimisant le rapport entre l'habitabilité et l'encombrement, est plus pertinente que le lancement du énième SUV pesant trois tonnes ou d'une supercar roulant (capotée) à 130 km/h. Dans cette perspective, la Toyota iQ est sans conteste la star du Mondial 2008.

Chez Toyota, la gamme est tellement étendue qu'il y a de la place pour le meilleur comme pour le pire. En effet, Toyota affiche plusieurs facettes. D'un côté, des produits très « marketing » qui misaient sur un développement infini des quatre-quatre de tous les formats, depuis les soi-disant urbains jusqu'aux carrément démesurés. L'incongruité des choix de la clientèle est souvent insondable, mais les revers de l'histoire remettent les choses en place avec brutalité, parfois. Manque de chance pour les constructeurs qui pensaient que le développement des tout-terrain était garanti à vie, la mise en place d'un copieux malus a soudain rendu civique et économe la clientèle des quatre-quatre qui s'est reconvertie dans des produits mieux adaptés.

Mais à l'autre bout de la pertinence, Toyota avait aussi parié avec une prescience confondante sur la motorisation hybride. Carton plein pour la Prius qui est devenue - à juste titre - l'emblème de la sagesse, de la responsabilité, de l'écologie bien pensante, du politiquement correct, bref de toutes les vertus qui étaient devenues contradictoires avec l'usage de l'automobile.

Aujourd'hui, Toyota marque à nouveau des points en apportant une réponse intelligente à la question de la circulation en ville. Grâce au modèle « i-Q », la Smart Fortwo ne sera plus jamais seule sur les parkings de la raison. Géniale autant que désagréable à conduire, brillamment dessinée autant qu'inconfortable, la Smart vivait en toute impunité depuis 1998. Seule au monde, sans concurrence, sans point de repère. Au grand dam de ses détracteurs, la Smart vient de franchir le cap du million d'exemplaires vendus. Bravo, mais gare !

Cette fois, la Toyota iQ entend bouleverser la donne avec de solides arguments. Dans un encombrement qui demeure très raisonnable, la petite japonaise est capable de recevoir quatre personnes à son bord. Si la quantité de bagages l'exige, l'habitabilité se limite à trois passagers. C'est mieux que les deux places de la Smart. La position de conduite s'avère plus agréable que celle de la pionnière lorraine et les prestations du moteur à essence paraissent plus prometteuses.

Bref, la Toyota iQ se présente comme un petit chef d'œuvre de design qui sait exploiter au maximum le rapport entre encombrement et habitabilité. Le style est simple mais plaisant, avec son volume monolithique agréablement proportionné. Le museau légèrement proéminent est garant d'une sécurité passive correcte.

La Toyota iQ sera commercialisée dès le début de l'année 2009. En attendant, Toyota dévoile une toute nouvelle Avensis, la berline familiale moyenne de la gamme. Sur ce segment du marché, au moins, le design ne fait pas de vagues !

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de didier  2
didier 2 a dit le 23-07-2011 à 21:21
domage pas de bva en diesel
avatar de trimar42
trimar42 a dit le 09-10-2008 à 22:59
Hi , bravo pour cette micro analyse de l'acheteur auto francais, souvent incohérent et prétentieux dans ses choix ! fred 78