Mondial automobile 2008

Mondial automobile 2008


du 04 au 19 octobre 2008 Flux RSS Mondial automobile 2008

PEUGEOT Prologue

Jean-François Destin le 16/10/2008

Préfigurant un futur « crossover » à la façon du Nissan Qashqai, le Peugeot Prologue se distingue plus dans l'innovation que le style.

Voir la vidéo en HD

Comment contrer l'immense succès des petits SUV et des monospaces compacts à quelques mois de l'arrivée du Scenic III de Renault ? Jusqu'à présent, Peugeot n'opposait que des breaks loisirs SW (307 et 308) à peine surélevés. Avec le concept Peugeot Prologue HYmotion4 dévoilé au Mondial, la marque au Lion pense avoir trouvé la parade, parlant même de véhicule nouveau anticipant les tendances.
A la croisée des breaks réhaussés et des SUV 4X4, il préfigure à quelques détails près l'arrivée avant l'été 2009 du 3008. Architecturé sur la base du break 308, sa silhouette « innovante » nous a été vantée au Salon par Keith Ryder, l'adjoint de Jean-Pierre Ploué à la direction du style PSA. D'aspect plus robuste que séduisant, il ne tranche pourtant pas sur les productions connues et même son semblant d'appartenance aux baroudeurs « off road » n'apparaît pas si évidente.

D'aspect plus imposant qu'il n'est en réalité, ce break/4X4/SUV de 4.36m et 1.83m de large ne ménage aux occupants ni un volume généreux ni une modularité inhabituelle, bien que Peugeot parle d'intérieur « Multiflex ». L'imposante console centrale délimite chichement l'espace aux deux occupants des places avant. A l'arrière, les sièges (y compris celui du passager avant) se replient par une commande d'escamotage annoncée innovante pour augmenter le volume de chargement (non communiqué).
L'autre découverte, celle la plus agréable, concerne le luxe, la qualité des matériaux et la finition remarquable du Prologue du Mondial. Le cuir fin et grainé, une fausse peau de serpent au toucher subtil et même de la fourrure synthétique(!) rehaussent cet écrin de Salon appelé sans doute à être plus dépouillé en grande série.

Au vrai, les atouts incontestables du Peugeot Prologue 3008 se trouvent plutôt dans l'association de l'hybridation et de la transmission intégrale. A chaque train son mode de propulsion. Et aucun lien mécanique entre les deux ! Le 2 litres HDI de 163 chevaux installé à l'avant entraîne les roues avant, tandis que le moteur électrique de 27 à 37 chevaux fait tourner les roues arrière, ce dernier étant alimenté par une batterie classique Nickel Metal Hydrure se rechargeant à chaque freinage. En fonction de la demande de puissance, les deux moteurs interviennent le plus souvent ensemble, sachant que le mode électrique seul est inenvisageable (4,5 kilomètres d'autonomie). On est encore loin du 100% électrique zéro émission.
Néanmoins, si les données se concrétisent sur le terrain, les premiers clients du 3008 seront ravis de ses performances (209 km/h, 0 à 100 km/h en 8,8l) et surtout de sa sobriété (estimée à 5/7 litres). Une basse consommation à laquelle participe grandement le « Stop and Start ». Rappelons qu'à chaque arrêt, le système éteint le moteur et le redémarre automatiquement à la moindre pression du pied sur l'accélérateur. Le groupe PSA précise à ce sujet que le « stop and Start » équipera plus d'1 million de véhicules d'ici à 2011.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires