Mondial automobile 2008

Mondial automobile 2008


du 04 au 19 octobre 2008 Flux RSS Mondial automobile 2008

CHEVROLET Volt

Vincent Desmonts le 14/10/2008

General Motors présente au Mondial automobile la version définitive de la Chevrolet Volt. Cette voiture électrique dotée d'un prolongateur d'autonomie sera commercialisée à partir de novembre 2010, d'abord aux États-Unis.

Voir la vidéo en HD

Après un concept-car présenté au salon de Detroit début 2007, General Motors dévoile aujourd'hui la version définitive de sa « tueuse de Prius » : la Chevrolet Volt. Les Américains se plaisent d'ailleurs à rappeler qu'un véhicule hybride tel que la Toyota Prius n'est jamais qu'une voiture à moteur thermique sur laquelle a été greffée un moteur électrique, alors que la Chevrolet Volt est une « vraie » voiture électrique.
Et il est vrai que la Volt se distingue par le fait que sa propulsion est uniquement assurée par son moteur électrique de 150 ch et 370 Nm, qui actionne les roues avant. Relié à un pack de batteries lithium-ion d'une capacité de 16 kWh, ce moteur offre une vitesse maxi de 161 km/h et une autonomie de 60 kilomètres. Suffisant pour effectuer ses trajets quotidiens domicile-travail sans consommer une goutte d'essence ni rejeter une molécule de CO2 !

Une fois les batteries déchargées, la Chevrolet Volt démarre alors un moteur thermique qui sert exclusivement de générateur. Fonctionnant à régime constant et pouvant être alimenté au superéthanol, il est conçu pour afficher des émissions contenues et une consommation réduite. Ce moteur assure non seulement l'alimentation du moteur électrique afin de poursuivre le trajet sans encombre, mais il s'occupe également de la recharge des batteries. Le prototype du salon de Detroit 2007 embarquait un ultramoderne moteur « downsizé » 1.0 turbo, mais la version définitive optera plus raisonnablement pour un 1.4 atmosphérique, moins coûteux. Une fois rentrée au garage, la Chevrolet Volt recharge ses batteries sur une prise de courant conventionnelle en seulement trois heures.
En clair, la Chevrolet Volt est une voiture électrique débarrassée de ses problèmes d'autonomie. Plus besoin de s'affoler lorsque la jauge de batterie est au plus bas : tant qu'il reste encore de l'essence dans le réservoir, le trajet peut continuer. Ce système permet d'éviter l'installation de batteries trop volumineuses, donc trop lourdes et trop chères.

General Motors nous promet la commercialisation de sa Chevrolet Volt pour novembre 2010, d'abord aux États-Unis, puis en Europe à une date ultérieure. Mais la plus grosse inconnue reste le tarif. S'il n'est pas question de faire de la Chevrolet Volt un produit haut de gamme, l'objectif initial d'afficher la voiture à 30 000 dollars (22 000 euros) ne sera probablement pas tenu. Les dirigeants de General Motors évaluent désormais le tarif final de la Volt entre 35 et 40 000 dollars (25 à 30 000 euros), un prix plutôt coquet pour le marché américain. Mais le surcoût à l'achat sera compensé à la fois par les aides gouvernementales et par les économies réalisées à l'utilisation. GM estime ainsi qu'un conducteur parcourant 60 km par an pourra économiser 2 200 euros chaque année en carburant. Une paille !
General Motors tiendrait ainsi sa revanche, après avoir eu raison trop tôt avec l'EV1 de 1996, la première voiture électrique produite en (petite) série par un grand constructeur.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de Treplev
Treplev a dit le 19-10-2008 à 18:22
Qu'est-ce que c'est que ces batteries pourries ? Déjà que des lithium polymère seraient complètement dépassées. Il faut attendre les supercondensateurs de la Zenn.
avatar de Jicko
Jicko a dit le 17-10-2008 à 01:27
Rien d'étonnant la situation dans laquelle se trouve GM qui semble accuser beaucoup de retard sur le plan technologique. Les technologies hybrides de Toyota ne sont que des petits économiseurs d'essence. Ils enfument tout le monde avec.