• LES 50 ANS DE LA JAGUAR TYPE E

Les 50 ans de la Jaguar Type E

David Lamboley le 23/03/2011

Partagez

réagir
diaporama 25 photos Les 50 ans de la Jaguar Type E
Voir le diaporama
Aujourd'hui encore, la Jaguar Type E fait référence en termes de design : son long capot bosselé, son petit cockpit, ses hanches rebondies et sa ligne d'une fluidité parfaite inspirent encore certaines productions modernes. La Jaguar XK 8 de la génération précédente, notamment, est l'interprétation « néo-rétro » la plus remarquable du genre.

Mais revenons au tout début de la Jaguar Type E, qui fête son demi-siècle en cette année 2011. C'est le co-fondateur de la marque, Sir William Lyons, qui présente lui-même à la presse cette sportive révolutionnaire au restaurant du Parc des Eaux Vives, à Genève, le 15 mars 1961, juste avant sa révélation au public au salon de l'automobile suisse.

Le parterre de journalistes et de personnalités découvrent avec stupeur cet engin touché par la grâce, motorisé par un six en ligne 3.8 litre développant 265 ch. Puissante mais aussi superbement aérodynamique, étonnante de pureté, la Type E est annoncée comme l'auto de production la plus rapide du monde -150 mph, soit plus de 240 km/h-mais aussi une des plus réussie en termes esthétiques.

Une anecdote rapporte que Enzo Ferrari lui-même, en découvrant la nouvelle Jaguar, s'accordait à dire qu'il s'agissait de « la plus belle voiture du monde ». Un compliment d'autant plus précieux au regard du tarif annoncé de la Type E, 2 256 Livres Sterling de l'époque, soit environ 44 000 euros d'aujourd'hui. Un tarif deux à trois fois moins élevé que ses rivales anglaises et transalpines !

C'est l'ingénieur Malcolm Sayer, influencé par son expérience au sein de la Bristol Aeroplane Company durant la Seconde Guerre Mondiale, qui dessine cette ligne aux nets accents aéronautiques. Son expertise de l'aérodynamique l'a précédemment conduit à concevoir les Type C et Type D de compétition, un chemin que prendra également la Type E durant sa longue carrière de 14 ans. Après plus de 70 000 exemplaires, la lignée Type E prendra fin en 1975, laissant place à une nouvelle génération : la Jaguar XJ-S.

Tags liés


Commentaires

Derniers diaporamas photo

Diaporama : Ces voitures si mal nommées

Diaporama : Ces voitures si mal nommées

Le nom de baptême des voitures est tout sauf le fruit du hasard. Et malgré tout, il y a aussi de bon gros ratages. En voici une sélection hétéroclite...
Diaporama : Alfa Romeo, 110 ans en dents de scie

Diaporama : Alfa Romeo, 110 ans en dents de scie

Voici 110 ans naissait la marque A.L.F.A, devenue Alfa Romeo il y a un siècle. Elle a réussi à se forger une image incroyablement puissante, lui permettant de résister à bien des vicissitudes.
Diaporama : Quelles marques automobiles valent le plus cher ?

Diaporama : Quelles marques automobiles valent le plus cher ?

Combien vaut une marque ? C'est la question que se pose chaque année depuis 1988 le cabinet d'experts Interbrand, en publiant un Top 100 des labels les plus en vue ou les plus prometteurs.
Diaporama : Mercedes, 120 ans déjà !

Diaporama : Mercedes, 120 ans déjà !

L'histoire de Mercedes est d'une richesse exceptionnelle, faisant du constructeur allemand l'un des plus cruciaux dans l'évolution de l'automobile.
Diaporama : Les voitures les plus puissantes jamais produites

Diaporama : Les voitures les plus puissantes jamais produites

Pour l'acheteur d'une hypercar, il est important d'avoir la plus grosse... puissance, bien sûr ! Chez les « 1 % », la course à l'armement automobile est une réalité. Mais jusqu'où va-t-elle ?
Diaporama : Top 20 de l'autonomie des voitures électriques

Diaporama : Top 20 de l'autonomie des voitures électriques

On l'a dit et répété, 2020 sera l'année zéro des voitures électriques. Mais la question numéro un reste celle de l'autonomie : quels sont les modèles qui vous emmèneront le plus loin ?
voir plus de diaporamas