CHEVROLET Volt

Vincent Desmonts le 09/01/2007

Partagez

réagir

Un film documentaire a fait sensation aux Etats-Unis lors de sa présentation au festival de Sundance en juin 2006. Intitulé « Who killed the electric car? » (« Qui a tué la voiture électrique ? »), ce pamphlet à la Michael Moore enquêtait sur la disparition prématurée des voitures électriques sur le marché américain, et notamment sur la GM EV1, auto à propulsion électrique commercialisée par General Motors entre 1996 et 1999.

Selon ce documentaire, le projet EV1 – véhicule 100% électrique et donc non polluant – aurait été tué dans l'oeuf par les lobbies politico-pétroliers.
Chevrolet Volt
Chevrolet Volt Chevrolet
CHEVROLET
Chevrolet
La réalité est encore plus simple : la GM EV1 fut un gouffre financier pour le géant américain, alors en proie à ses premières grosses difficultés économiques. En outre, cette stricte deux places à l'autonomie limitée et au style peu avenant n'était pas promise à un succès énorme. Fin 2003, GM annonça la fin du programme et le non-renouvellement des accords de leasing signés avec les possesseurs d'EV1.

Certains d'entre eux proposèrent d'acheter la voiture, mais GM refusa, au motif que le constructeur serait alors obligé d'en assurer l'entretien et la fourniture des pièces pour au moins 10 ans. Économiquement irréaliste, puisque seule une centaine de conducteurs d'EV1 proposèrent la transaction.
CHEVROLET
Chevrolet
CHEVROLET
Chevrolet

Mais malgré les plus honnêtes et sincères justifications de General Motors, le mal était fait : l'industrie automobile avait « tué » la voiture électrique. Fermez le ban !

Six mois plus tard – tout juste le temps nécessaire pour mettre au point un joli concept-car – General Motors réplique aux auteurs de « Who killed the electric car? ». La réponse du berger à la bergère s'appelle Chevrolet Volt, et qu'on se le dise : personne n'a « tué » la voiture électrique !
CHEVROLET
Chevrolet
CHEVROLET
Chevrolet
« L'EV1 est 'morte'. », insiste Bob Lutz, vice-président de General Motors. Elle est morte « parce qu'elle souffrait d'une autonomie limitée et d'un espace réduit pour les passagers et leurs bagages, parce qu'elle ne pouvait gravir une côte ou faire fonctionner sa climatisation sans épuiser sa batterie, et parce qu'elle ne possédait aucun dispositif permettant de rentrer à la maison lorsque la batterie était déchargée. » A l'inverse, « la Chevrolet Volt est un nouveau type de véhicule électrique. Elle résout le problème d'autonomie et possède de l'espace pour 4 ou 5 personnes et leurs affaires. Vous pouvez enfin grimper une côte ou allumer la climatisation sans inquiétude. »

En soi, la Chevrolet Volt n'a rien de révolutionnaire : c'est une voiture électrique classique, simplement dotée d'un petit moteur thermique permettant d'améliorer l'autonomie en rechargeant les batteries lorsqu'elles sont vides. Mais la Volt profite des dernières innovations technologiques pour assurer des performances optimales.

A commencer par ses batteries dernier cri, au Lithium-Ion, une technologie déjà utilisée dans les ordinateurs portables et les téléphones mobiles, mais portée ici à une toute autre échelle : le pack embarqué dans la Chevrolet Volt pèse quelques 200 kilos ! Un poids cependant relativement réduit eu égard à leur capacité de 16 kWh.
CHEVROLET
Chevrolet
CHEVROLET
Chevrolet

Branchées sur le secteur (110 volts aux Etats-Unis), elles se rechargent en 6 heures et demi maximum, ce qui autorise une autonomie de 40 miles (64 km) en milieu urbain. Une fois ces batteries épuisées, un moteur essence 1 litre turbo entre en action.

Pouvant être alimenté à l'éthanol E85 et fonctionnant à régime constant, il recharge les batteries au prix d'une consommation modérée : 4,7 l/100 km
CHEVROLET
Chevrolet
CHEVROLET
Chevrolet
En tenant compte des 64 premiers kilomètres, effectués sans brûler une goutte d'essence, la Chevrolet Volt ne consommera que 2,35 l/100 km sur un trajet de 80 miles (129 km), et même... 1,57 l/100 km en moyenne pour un trajet de 60 miles (97 km) ! Le tout en pouvant embarquer 5 passagers, avec des performances plutôt étonnantes (8,5 s pour accélérer de 0 à 100 km/h et une vitesse maxi de 193 km/h) et une carrosserie de berline compacte au style résolument avant-gardiste.

De quoi donner un coup de vieux à la Toyota Prius, surtout si vous habitez à moins de 32 km de votre bureau : dans ce cas, votre Chevrolet Volt ne brûlera pas une goutte d'essence lors de vos trajets quotidiens ! Alors, quelqu'un pour tourner un documentaire intitulé « Qui a ressuscité la voiture électrique ? »
CHEVROLET
Chevrolet

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de Teijasa
Teijasa a dit le 14-08-2008 à 11:59
Je suis propriétaire d'une Chevrolet Kalos. En parlant des performances de ma Kalos au GPLi, j'ai appris que Chevrolet allait sortir une hybride électrique, la Volt ... Je ne m'attendais pas à ce nouveau concept car au design sauvage ... et pour la seconde fois, je fonds devant les lignes de leur dernière création ... et comble de tout elle est écolo, mais quel bonheur !
avatar invité
un internaute a dit le 21-12-2007 à 23:12
Enfin un véhicule électrique qui ressemble à... un véhicule. Car franchement, les ingénieur de Toyota ne se sont pas foulés pour la Prius; ce n'est pas un coup de vieux, c'est une mise au rebut. Dur de faire une ligne plus passe partout. Un peu comme si toutes les finances étaient passées dans le moteur, et que la ligne générale avait été pondue avec les quelques yens qui restaient. Là, je suis preneur chez Chevrolet.
avatar de mike0002
mike0002 a dit le 20-12-2007 à 21:24
Pour ton information Bruno la Volt avec un moteur écotec de 1.0 litre de 55 hp le model LT 25,650. us et le model LTZ 30,250.us. moi aussi ça m'intéresse car la Volt a beaucoup de charme. merci Michael