Design L.A.: Volkswagen Nanospyder

le 07/11/2006

A l'heure actuelle, les nanotechnologies restent cantonnées aux laboratoires. Mais qu'en sera-t-il en 2015 ?

Partagez

réagir
Les stylistes californiens de Volkswagen ont pris le pari que les nanotechnologies auront alors conquis l'univers de l'automobile, et réinventé nos voitures. Le résultat de leurs réflexions : le Nanospyder.

Les objectifs du Volkswagen Nanospyder sont simples : être recyclable à 100 % afin d'être retiré du service au bout de 5 ans, et remplacé par un véhicule répondant aux dernières normes de sécurité.

Son assemblage ne se déroulerait pas sur une chaîne de montage classique, mais dans un large bassin d'assemblage où des milliards de nano-machines ne dépassant pas le demi-millimètre viendraient se fixer les unes aux autres au niveau microscopique. Cette étonnante méthode de construction permettrait d'obtenir des structures à la fois très solides et légères.

Plus fort encore : reliées à des capteurs, les nano-machines seraient capables de détecter une collision et d'ajuster la force de leurs liaisons afin d'assurer une absorption optimale de l'énergie du choc.

La carrosserie est revêtue d'une protéine végétale capable de produire de l'électricité par photosynthèse, électricité servant à la propulsion du Nanospyder.

Partagez

réagir

Dernières actualités VOLKSWAGEN

Dieselgate : l'ancien patron de VW passera devant les tribunaux
Dieselgate : l'ancien patron de VW passera devant les tribunaux
Des robots pour recharger votre voiture électrique au parking
Des robots pour recharger votre voiture électrique au parking
VW Motorsport en mode électrique
VW Motorsport en mode électrique
Toutes les actualités VOLKSWAGEN

Tags liés

Commentaires