• VENTE AUX ENCHÈRES À LA SAUSSAYE

Vente aux enchères à La Saussaye

Samuel Morand le 11/09/2020

Quarante automobiles de prestige et de collection seront proposées aux plus offrants par l'Hôtel des Ventes de la Seine, à La Saussaye, dans l'Eure, le 19 septembre prochain.

Partagez

réagir
Maître Guillaume Cheroyan, qui sera assisté lors de l'évènement de l'expert Arnaud Sené, a réuni pour cette vente de rentrée un plateau de véhicules hétéroclites comprenant notamment des modèles sportifs produits en Allemagne, en Grande-Bretagne, en France et en Italie.

Les marques Porsche, Mercedes-Benz ou encore BMW seront largement représentées lors de ce meeting de La Saussaye, avec des modèles pour le moins attrayants. Une BMW 2002 TII Gr. 2 de 1971 animée par un bloc E21 préparé par Danielson et développant pas moins de 189 ch, revêtue des couleurs de BMW Motorsport, constituera ainsi l'une des têtes d'affiche de cette vente au cours de laquelle elle pourrait changer de propriétaire pour un montant estimé entre 40 000 et 60 000 €.

Mercedes-Benz sera de son côté notamment représenté par un exemplaire intégralement restauré de la 280 SL Pagode de 1969, dont la valeur est aujourd'hui estimée entre 140 000 et 160 000 €, tandis qu'un large éventail de modèles Porsche inclura notamment une 930 3.3 litres de 1984 équipée d'un moteur 993 Bi-turbo de 600 ch produit par RUF (40 000 à 60 000 €, véhicule vendu sans prix de réserve), une 964 Carrera 4 Cabriolet de 1991 (42 000 à 47 000 €), ou encore une 996 Carrera 4S Cabriolet de 2004 (38 000 à 42 000 €).

Parmi les automobiles britanniques, on notera la présence de plusieurs modèles Jaguar incluant une Type E V12 série III Cabriolet de 1972 (90 000 à 110 000 €) et une MKII 3.8 litres Berline de 1961 à restaurer (18 000 à 22 000 €), d'un Coupé MGB GT de 1968 (14 000 à 18 000 €) ainsi que d'une Aston Martin DB11 quasi neuve (elle n'a couvert que 786 km depuis sa sortie des usines de Gaydon) qui devrait trouver acquéreur pour 150 000 à 170 000 €.

Quelques châssis Chevrolet Corvette équipés de gros blocs V8 seront également au programme des festivités, aux côtés de modèles français plus discrets mais également performants, à l'image d'une R8 Gordini de 1967 prête à courir (42 000 à 48 000 €), d'une R5 Alpine Turbo de 1983 (15 000 à 17 000 €) ou encore d'une Alpine 1300S Compétition Client dont le prix de vente devrait se situer entre 120 000 et 140 000 €.

Enfin les constructeurs italiens savent également faire des véhicules de sport, comme l'ont démontré Alfa Romeo représenté ici par des modèles Bertone 2000 GT Veloce de 1975 (18 000 à 24 000 €) et Montréal (47 000 à 52 000 €), et bien entendu Lamborghini dont une Gallardo Roadster de 2007 devrait également faire tourner bien des têtes pour un prix de vente estimé entre 58 000 et 65 000 €.

Photo : Aston Martin DB11 - Crédit : Hôtel des Ventes de la Seine

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires