• VENTE ARTCURIAL MOTORCARS À MONACO

Vente Artcurial Motorcars à Monaco

Samuel Morand le 17/07/2020

Mercredi 21 juillet, Artcurial Motorcars organisera sa première vente aux enchères « post covid » à l'Hôtel Hermitage de la Principauté de Monaco. Un rendez-vous au cours duquel seront proposés pas moins de 90 automobiles de prestige et de collection.

Partagez

réagir
C'est un plateau riche et varié que la maison tricolore a réunit pour son retour sur le rocher, un lieu où elle a déjà enregistré d'excellents résultats lors de ses précédents passages (2012, 2013, 2015 et 2017).

Cette année Artcurial Motorcars y présentera notamment deux châssis Mercedes-Benz datant de 1955 et 1957, un modèle 300 SL Papillon chaussé de jantes Rudge et animé par un moteur NSL (estimé entre 1.2 et 1.4 million d'euros), et une 300 SL Roadster (800 000 à 1 000 000 €) ayant fait l'objet d'une importante restauration.

Ces deux icônes de la route seront présentées aux côtés d'autres légendes, mais italiennes cette fois. Une Lamborghini Miura P400 de 1967 devrait par exemple changer de propriétaire pour un montant estimé entre 875 000 et 1 050 000 €, tandis qu'une Ferrari F40 datant de 1990, dont la valeur est estimée entre 900 000 et 1 000 000 €, s'exposera aux côtés d'une Ferrari 330 GTC de 1967 présentée dans un état concours : ce modèle revêtu d'une livrée « azzuro metallizzato », provenant de la collection de Nicolas Todt (le fils de Jean Todt), a été restauré intégralement par la célèbre Carrozzeria Zanasi de Maranello.

Les fans du constructeur de Maranello auront bénéficieront d'ailleurs d'un large choix à Monaco, puisqu'une sélection de cinq modèles Ferrari en provenance de Suède, affichant chacun moins de 3 000 km parcourus, sera également au programme de cette vente monégasque. Elle comprendra une Ferrari 488 Pista Spider (500 000 à 600 000 €) et une Ferrari 488 Pista de 2019 (310 000 à 360 000 €), une Ferrari 575 Superamerica de 2006 (300 000 à 360 000 €), une Ferrari GTC4 Lusso de 2017 (250 000 à 300 000 €) ainsi qu'une Ferrari F430 Scuderia Spider 16 M de 2009 (300 000 à 350 000 €).

Les amateurs de Supercars ensuite, pourront tenter de s'offrir un exemplaire de la Pagani Huayra Roadster datant de 2019, un modèle livré neuf à un client basé en France, et qui n'a pas couvert plus de 50 km depuis sa sortie des ateliers de San Cesario sul Panaro. Ce modèle animé par un V12 6.0 litres biturbo développant 764 ch et 1 000 Nm, figure parmi les voitures les plus exclusives au monde et devrait voir son prix de vente se situer entre 2.5 et 3 millions d'euros.

Enfin trois véhicules issus de la collection Volante présentée lors de l'édition 2018 de Rétromobile, seront quant à eux proposés sans prix de réserve. Il s'agit d'une Bugatti type 57 Cabriolet 4 places de 1939 carrossée par Vanvooren (600 000 à 800 000 €), d'une Lancia Astura Série 2 cabriolet de 1932 carrossée par Pinin Farina, et d'un modèle unique en son genre : une Maserati Khamsin T-Top de 1977, dont la finition « T-Top » a été réalisée en Californie avec l'aval du constructeur. La valeur de cette Maserati est aujourd'hui estimée entre 175 000 et 200 000 €.

Photo : Bugatti T57 Cabriolet de 1939 - Crédit : Artcurial

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires