Course insolite dans le désert saoudien pour Bentley

Samuel Morand le 07/10/2015

Quatre-vingt-cinq ans après la fameuse course remportée par Woolf Barnato face à au train Express reliant Cannes à Calais (le train bleu, ou « Blue Train »), un Bentley Boy a perpétué la légende en livrant à bord d'une Continental GT V8 S Cabriolet, un duel face à un train reliant Riyad à Dammam.

Partagez

réagir
Steven Kane, actuel pilote d'une Continental GT3 du Team M-Sport Bentley en Blancpain Series, s'est en effet installé aux commandes d'une Continental GT V8 S Cabriolet pour parcourir les 480 km reliant la capitale du Royaume d'Arabie Saoudite, Riyad, à Dammam, dans le Golfe Persique, dans un duel l'opposant au seul train de voyageurs traversant le désert saoudien.

Et après quatre heures et quinze minutes de conduite, Kane a devancé de six minutes le train en question pour remporter cette course insolite, rappelant celle qui en 1930, opposa le « Captain » Woolf Barnato et sa Bentley Speed Six au célèbre « Blue Train ».

« Quatre heures, c'est la durée d'un relai au Mans », a commenté le pilote irlandais. « Mais c'était bien plus stressant. La chaleur, les conditions de circulation, ne pas savoir où se trouvait le train, alors que je conduisais en respectant les limitations de vitesse en vigueur dans le pays... C'était une course à nulle autre pareille. J'espère que Barnato en serait fier ».

Partagez

réagir

Dernières actualités BENTLEY

Une Bentley Continental GT spéciale au GP Ice Race
Une Bentley Continental GT spéciale au GP Ice Race
Bentley : Continental GT Pikes Peak
Bentley : Continental GT Pikes Peak
Une Bentley Continental GT peinte par Katrin Fridriks
Une Bentley Continental GT peinte par Katrin Fridriks
Toutes les actualités BENTLEY

Tags liés

Commentaires