Une Ferrari 250 GTO vendue 38 000 000 E

Samuel Morand le 04/10/2013

La Ferrari 250 GTO n'en finit pas d'attirer les convoitises. Et comme il n'y en a pas pour tout le monde, son prix à la revente ne cesse d'augmenter. En témoigne cet exemplaire de 1963 qui aurait été vendu pour la modique somme de 52 millions de dollars (38 287 000 €) !

La transaction ayant été effectuée en toute discrétion, l'information serait pour l'heure à prendre au conditionnel, le site la rapportant (Barchetta pour ne pas le nommer) n'ayant pu en apporter la confirmation. Mais cet exemplaire portant le numéro de châssis 5111, produit en 1963 et qui fut la propriété du collectionneur américain Paul Pappalardo, aurait trouvé acquéreur pour la somme de 52 millions de dollars.

Des 39 exemplaires produits, cette Ferrari de 1963 deviendrait ainsi la voiture la plus chère de l'histoire en détrônant le modèle 1962 à la robe vert pomme ayant appartenu à Sir Stirling Moss et vendue en 2012 au prix déjà impressionnant de 35 millions de dollars (25 770 000 €).

Achetée en 1974 par le collectionneur américain Paul Pappalardo, cette 250 GTO de 1963 a remporté le Tour de France cette même année aux mains du Français Jean Guichet, avant de s'illustrer dans diverses courses historiques – dont Le Mans Classic 2002 - avec à ses commandes Pappalardo lui-même.

Aucune précision n'a été apportée quant à l'identité de son nouveau propriétaire, qui ne devrait toutefois pas passer inaperçu aux commandes de la belle Italienne.
actu suivante PGO présente son Héméra GT

Actu précédente
PGO présente son Héméra GT

actu précédente WEC 2014 : le règlement se précise

Actu suivante
WEC 2014 : le règlement se précise

Autres articles pouvant vous intéresser

Gooding : Ferrari 250 GT California
Gooding : Ferrari 250 GT California

Gooding & Company, la maison de vente aux enchères officielle du Concours...

La Ferrari 250 GTO protégée en tant qu'oeuvre d'art
La Ferrari 250 GTO protégée en tant qu'oeuvre d'art

Un tribunal commercial de Bologne, en Italie, sollicité par le constructeur...

RM Sotheby's : Ferrari 250 GT SWB
RM Sotheby's : Ferrari 250 GT SWB

RM Sotheby's prépare activement son rendez-vous de Monterey, en Californie...

Toutes les actualités FERRARI
RM Sotheby's : Ferrari 250 GT SWB
RM Sotheby's : une nouvelle date au programme 2020

Les 1er et 2 mai prochains, la maison RM Sotheby's organisera à Elkhart, dans...

RM Sotheby's : Ferrari 250 GT SWB
510 ch pour l'Audi SQ8 revu par ABT Sportsline

L'Audi SQ8 présenté en juin dernier par le constructeur d'Ingolstadt, a fait...

RM Sotheby's : Ferrari 250 GT SWB
Ventes : résultats en baisse pour Jaguar Land Rover en 2019

Malgré une légère progression relevée en décembre, Jaguar Land Rover a accusé...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de Dom&ro
Dom&ro a dit le 21-10-2013 à 22:15
S'agit'il vraiment d'une 63 recarrossée par l'usine? A mon avis 5111 GT est encore aujourd'hui avec sa corrosserie (sa forme) d'origine. On est d'accord qu'elle a terminée 1ère du TDF 63 (bonjour le rodage: elle a été livrée le 6 sept 1963 ..!), qu'en 64, elle a été accidentée à la course de côte de Cannes, mais ne justifiant pas le remplacement de la carrosserie, puisque les photos du Tour de France 64 - N° 168 la montrent bien dans sa robe "63". Un autre accident est bien survenu au Rallye des routes du Nord en 65, mais au Tour Auto 5N° 182, elle était en version 63. Si l'auteur de l'article peut ajouter à ma connaissance, je lui en saurai gré. D'autre part, je suis d'accord avec "Vanoutche" quant à la 3705 GT, mais je ne comprends pas l'allusion à la 4675 GT, puisque ce n'est pas elle qui a été vendue. Par contre c'est bien une version 63 re-carrossée par l'usine fin 63 en version 64, comme 3413 GT, 4091 GT, 4399 GT. Bon, mais à ce niveau, tout est dans les détails.... Domero
avatar de Vanoutche
Vanoutche a dit le 09-10-2013 à 13:27
En fait il ne s'agit pas d'une " vraie" 64 mais une 63 recarrossée par l'usine suite à un accident.jean Guichet n'a jamais gagné le Tour Auto avec cette voiture, il a participé par contre à la Targa Florio avec Carlo Facetti mais ils ont abandonné. Jean Guichet a gagné le Tour Auto en 1963 associé à José Behra mais avec sa Ferrari personnelle (5111GT) avec laquelle il terminera second du Tour Auto en 1964 avec Michel de Bourbon Parme toujours avec la même voiture.Jean Guichet avec sa Ferrari ( 3705GT) et Pierre Noblet terminérent second à la distance aux 24h du Mans 1962 et premier en GT. Voilà un bref historique des Ferrari de Jean Guichet excellent pilote des années 60. Autre petite remarque : la Ferrari 4675GT objet de cette vente mirobolante n'a pas sa face avant d'origine, la grille du radiateur était beaucoup plus largement ouverte à l'époque. Mais bon elle est belle quand même!
avatar de ocar-parc beaumont
ocar-parc beaumont a dit le 04-10-2013 à 18:04
Forcément qu'il y aura toujours surenchère : des vendeurs cupides !, et des acheteurs-frimeurs-spéculateurs (ils sont rarement de vrais passionnés à ce niveau. Et comment profiter de l'engin ? En louant un circuit, le réseau national ? Ah, je ris... même si je l'ai vue passer à Pau, à 13 ans... Je croyais que c'était un modèle "62" que Jean Guichet pilotait en 63, avec José Behra (Sportauto n° 520) ?! ;) (merci aux possesseurs de photo !)