• TESLA VA DEVOIR OUVRIR SA PLATEFORME AUX RÉPARATEURS INDÉPENDANTS

Tesla va devoir ouvrir sa plateforme aux réparateurs indépendants

Motorgreen Pascal Rops le 17/02/2021

Partagez

réagir

Les constructeurs automobiles indépendants vont pouvoir réaliser l'entretien de votre Tesla dans un futur proche. En effet, un accès illimité aux informations de réparation et à l'entretien de la marque des véhicules Tesla vient d'être réclamé par la Commission Européenne, à la suite de plusieurs plaintes. En conséquence, Tesla n'a pas tardé à réagir et proposera aux réparateurs indépendants sa plate-forme d'informations sur la réparation et la maintenance à la fin de l'année.

À la mi-2020, l'association industrielle allemande Zentralverband Deutsches Kraftfahrzeuggewerbe (ZDK) et d'autres acteurs du marché ont déposé une plainte auprès de la Commission européenne selon laquelle Tesla n'accordait l'accès qu'à ses partenaires. Pourtant, conformément à la législation Européenne, les constructeurs automobiles doivent fournir “aux opérateurs indépendants un accès illimité, normalisé et non discriminatoire aux informations du système OBD des véhicules, aux équipements et outils de diagnostic ou autres, y compris les références complètes et les téléchargements disponibles du logiciel applicable, ainsi qu'aux informations sur la réparation et l'entretien des véhicules”.
Selon le ZDK, Tesla facture actuellement l'accès à 125 euros par heure pour l'utilisation du logiciel de diagnostic et de programmation et 30 euros par heure pour les informations de maintenance via le portail technique.

Des tarifs jugés trop élevés pour ZDK qui indique une concurrence déloyale. En effet, ZDK estime que les frais facturés pour le logiciel de diagnostic et de programmation enfreignent la clause de discrimination ancrée dans le règlement d'homologation de type (UE) 2018/858. En raison de ces coûts élevés, il n'est pas possible pour les concessionnaires automobiles indépendants d'offrir à leurs clients une gamme de services comparable aux concessionnaires Tesla agréés. En effet, les ateliers indépendants doivent naturellement répercuter ses coûts d'utilisation du logiciel de diagnostic et de programmation ainsi que les informations de maintenance sur le client final afin de rester rentables. "Nous communiquerons donc également ce problème aux instances responsables de la Commission européenne afin de parvenir à une amélioration", souligne Wilhelm Hülsdonk, vice-président de ZDK.

Partagez

réagir

Tags liés

Commentaires