Renault et la sécurité

le 18/11/2005

Beaucoup se demandent ce que la Formule 1 peut apporter à un constructeur vu les sommes colossales engagées dans de telles aventures chaque saison. Certes, l'image sportive est de mise et la marque rallie à sa cause de nouveau passionnés, mais la Formule 1 est surtout source d'innovations technologiques, techniques et sécuritaires pour le véhicule de Mr Toutlemonde.

Fort de ses cinq étoiles obtenues au crash test Euro NCAP par huit véhicules allant de la nouvelle Clio à l'Espace, Renault ne s'arrête pas là et propose de nouveaux systèmes de protection. Directement issu de la Formule 1, le système de retenue de la tête et de la nuque permet aux enfants installés à l'arrière d'être en sécurité en cas de choc ou de s'endormir sans glisser et ainsi échapper aux systèmes de sécurité. La nuque des enfants est en effet un point sensible de leur anatomie puisqu'elle n'est pas encore assez formée pour résister à la force exercée par le mouvement de la tête lors d'un choc. Ce système maintient ainsi la tête sur les côtés et permet à la ceinture de sécurité de se placer sur le bassin et le thorax des enfants.

Renault travaille également sur le phénomène de sous-marinage, c'est-à-dire le glissement sous la ceinture qu'effectue un passager lors d'un accident. Pour que la ceinture de sécurité soit réellement efficace, le bassin ne doit pas bouger. Renault y travaille grâce à un coussin invisible placé dans le siège. Celui-ci se gonfle et empêche ainsi le bassin de glisser vers l'avant. Ce système est disponible sur la Modus et la Clio III, cette dernière reçoit également le système de sécurité enfant avec un siège central arrière plus court pour bien installer leurs jambes et des points de ceintures adaptés à leur taille.

Il s'effectue aussi un gros travail sur la compatibilité en marche, c'est-à-dire la capacité à deux véhicules de masses et de tailles différentes à absorber et dissiper l'énergie cinétique sans que l'un des véhicules en cause ne souffre de la masse de l'autre. Survient ainsi l'utilisation de nouveaux aciers, une déformation programmée, la création de cellule de survie indéformable pour l'habitacle…

Ces avancées technologiques seront très prochainement disponibles sur les véhicules Renault, en série ou en option.
actu suivante La DB5 de 007 à vendre

Actu précédente
La DB5 de 007 à vendre

actu précédente Lotus en 2006

Actu suivante
Lotus en 2006

Autres articles pouvant vous intéresser

Fusion FCA-Renault : le groupe italo-américain retire son offre
Fusion FCA-Renault : le groupe italo-américain retire son offre

Contre toute-attente, Fiat-Chrysler renonce à fusionner avec Renault. C'est...

FCA-Renault : une proposition indécente ?
FCA-Renault : une proposition indécente ?

Ces derniers jours, le groupe italo-américain FCA Automobiles a proposé à...

Michel Vaillant à l'Atelier Renault
Michel Vaillant à l'Atelier Renault

Il y a tout juste quarante ans, Renault célébrait sa première victoire en...

Toutes les actualités RENAULT
Michel Vaillant à l'Atelier Renault
Résultats RM Sotheby's collection Sáragga

La collection Sáragga proposée à la vente par la maison RM Sotheby's ce 22...

Michel Vaillant à l'Atelier Renault
Silverstone Auctions : résultats de la vente Porsche-Ferrari

Trente-quatre modèles Ferrari et autant de modèles Porsche étaient proposés...

Michel Vaillant à l'Atelier Renault
Goodwood : le calendrier 2020

Alors qu'on dresse encore le bilan du Goodwood Revival 2019, organisé le...

Toutes les actualités

Commentaires