R26 de Renault F1 Team

le 01/02/2006

Voir plus de photos
C'est au Forum Grimaldi que le Renault F1 Team a choisi de dévoiler la R26 que le constructeur alignera au départ des Grand Prix de la saison 2006.

Issue d'un règlement technique profondément modifié, cette nouvelle monoplace se caractérise avant tout par son bloc V8 2,4 l autour duquel la voiture a été repensée. Plus compact, ce moteur baptisé RS26 voit sa puissance réduite d'environ 20 % par rapport au V10 utilisé en 2005.

L'architecture à 90° d'angle d'ouverture qu'impose le règlement détermine aussi un moteur moins coupleux que le précédent V10. Une boite de vitesse semi-automatique en titane à 7 rapports, contre 6 l'an dernier, a donc été retenue pour pallier à cette carence. Moins puissant, le RS 26 exige moins de refroidissement. D'où des radiateurs plus petits, installés dans des pontons plus compacts.

Malgré son départ chez McLaren à la fin de la saison, pour Fernando Alonso «2006 est un nouveau challenge». Interrogé sur les raisons de son choix, l'Espagnol déclare avoir voulu privilégier l'avenir. Mais pour le moment «mon objectif est de défendre le numéro 1 qui est sur la R26» a-t-il ajouté. Une R26 qui a déjà fait ses premiers tours de roues sur le circuit de Valence entre les mains de Heikki Kovalainen, le nouveau pilote essayeur de l'écurie française.

S'exprimant sur la rumeur d'un éventuel retrait de Renault de la compétition en 2007, le «showman» Flavio Briatore, Directeur Général de l'écurie, n'a pas mâché ses mots. «Certains nous voient dehors déjà en 2006, mais c'est faux !». Un Flavio Briatore gonflé à bloc puisque «Renault joue une nouvelle fois le titre et c'est un bon présage de partir avec deux voitures n°1 et 2».

Pour la saison 2006, les objectifs de Patrick Faure, Président du Renault F1 Team, sont clairs : «Nous sommes là pour gagner (…) et nous avons une mission : rééditer nos exploits de la saison passée». Malgré toute cette motivation, Patrick Faure a annoncé qu'il quittera son poste au sein du Renault F1 Team dès le deuxième trimestre 2006 après 27 ans de bons et loyaux services chez Renault.

Quant à Carlos Ghosn, Président de Renault, il attend de la R26 et de l'équipe qu'elles «offrent un bon spectacle, luttent au plus haut niveau et gagnent à nouveau». A propos de l'avenir de la marque en Formule 1, «tant que nous continuerons à avoir de bons résultats, à rester au meilleur niveau (…) et tant que la Formule 1 continue à avoir un bon retour sur investissement pour les participants et en particulier pour le vainqueur, alors nous devrons y être».

Le Championnat du Monde du Formule 1 débutera le 12 mars à Barhein.
actu suivante Nouvelle Seat Ibiza

Actu précédente
Nouvelle Seat Ibiza

actu précédente Nouvelle Opel GT

Actu suivante
Nouvelle Opel GT

Autres articles pouvant vous intéresser

Fusion FCA-Renault : le groupe italo-américain retire son offre
Fusion FCA-Renault : le groupe italo-américain retire son offre

Contre toute-attente, Fiat-Chrysler renonce à fusionner avec Renault. C'est...

FCA-Renault : une proposition indécente ?
FCA-Renault : une proposition indécente ?

Ces derniers jours, le groupe italo-américain FCA Automobiles a proposé à...

Michel Vaillant à l'Atelier Renault
Michel Vaillant à l'Atelier Renault

Il y a tout juste quarante ans, Renault célébrait sa première victoire en...

Toutes les actualités RENAULT
Michel Vaillant à l'Atelier Renault
Lego : Karting motorisé par BuWizz

Pour démontrer les qualités de sa brique d'alimentation destinée aux...

Michel Vaillant à l'Atelier Renault
La FIVA s'exprime sur la conversion électrique des véhicules classiques

Alors que le nombre de sociétés proposant la conversion de véhicules «...

Michel Vaillant à l'Atelier Renault
Pirelli spéciaux pour la BMW M8

Le manufacturier de pneumatiques italien Pirelli a travaillé en étroite...

Toutes les actualités

Commentaires