Restylage agressif pour la Peugeot 307

le 03/06/2005

La Peugeot 307 a droit à un restylage assez conséquent de la face avant et s'équipe – enfin ! – d'un 2.0 l essence digne de ses capacités dynamiques qui développe 180 ch. Le cabriolet CC n'est pas en reste avec l'arrivée sous son capot du 2.0 HDi de 136 ch avec le filtre à particules. De quoi repositionner cette compacte vers le haut du segment pour le plus grand bonheur des amateurs de sensations et de performances.

Le nouveau visage de la 307 reprend les attributs de la Peugeot 407 avec sa grande gueule béante de requin : certains pourront ne pas apprécier cette lourdeur stylistique alors que la félinité et les traits affinés de la précédente 307 plaisaient suffisament. Surprise pour le capot avant, plus court, qui permet d'étirer encore plus les projecteur. La grille noire à barrettes chromées permet de distinguer, avec les nouveaux antibrouillards à fûts chromés, les versions les plus dynamiques. De dos, les changements sont moins notables mais Peugeot n'a pas su résister aux feux rouge chromés à diodes avec leurs reflets très ostentatoires. Ajoutés à un parechocs échancré avec une sortie d'échappement chromée et un généreux becquet, la version « Féline » ne fait pas dans le raffinement discret !

C'est dommage car c'est ce modèle qui a droit au 2.0 l 16V de 180 ch à 7 000 tr/mn qui anime, aussi la version sport du Coupé Cabriolet. Avec son système de distribution à calage variable en continu à l'admission son couple maximal atteint 202 Nm à 4 750 tr/mn et il est disponible uniquement avec une boîte à 5 rapports, c'est heureux pour les perfomances : 220 km/h de vitesse maxi, un 1 000 m départ arrêté qui passe sous la barre des 30 s (29,7 s) et le 0 100 km/h en 8,8 s. La consommation moyenne s'établit à 8,4 l/100 km.

De son côté, la 307 CC accueille dans le 2.0 HDI de 136 ch et 320 Nm de couple à 2 000 tr/mn (340 Nm avec overboost activé). Il est associé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports dont l'étagement privilégie un typage dynamique tout en contenant la consommation de carburant (6 l/100 km en usage mixte). Son nouveau visage assez sportif avec son entrée d'air généreuse à barrettes chromées lui confère une personnalité encore plus affirmée pas forcément du meilleur goût !

Rendez-vous fin juin 2005 pour les essais « presse ». Nous saurons alors si le plumage en vaut le ramage et, plus prosaïquement, si les nouveaux tarifs sont restés sages.
actu suivante La Ford GT au musée

Actu précédente
La Ford GT au musée

actu précédente « Secrets de F1 »

Actu suivante
« Secrets de F1 »

Autres articles pouvant vous intéresser

Le Lion en deuil
Le Lion en deuil

Un grave accident a endeuillé le monde du sport automobile le 18 septembre,...

100 000e  307 CC
100 000e 307 CC

Le Coupé-Cabriolet 307 CC vient fêter son 100 000ème exemplaire produit...

Du nouveau pour
Du nouveau pour

La Peugeot 307 sera proposée dans les prochaines semaines avec quelques...

Toutes les actualités PEUGEOT
Du nouveau pour
Ferrari Classiche Academy 2020

Si vous comptez parmi les fans du constructeur au cheval cabré, et que vous...

Du nouveau pour
Le Bloodhound LSR en piste pour le record

L'équipe du Bloodhound Land Speed Record (LSR) est arrivée dans le désert de...

Du nouveau pour
Enchères : plateau insolite au NEC

La maison britannique Silverstone Auctions a réuni quelques modèles insolites...

Toutes les actualités

Commentaires