Offrez-vous la Mercedes 230 SL Pagode de Stirling Moss

Samuel Morand le 25/08/2022

Partagez

réagir

Le 27 août prochain, dans le cadre de la vente qu'elle organisera à Silverstone, la maison britannique Silverstone Auctions proposera aux enchères une Mercedes-Benz 230 SL « Pagode » de 1966 ayant appartenu à Sir Stirling Moss.

La 230 SL (W113) présentée par le constructeur à l'étoile à l'occasion du Salon de Genève 1963, en remplacement de la 190 SL, est rapidement devenue un « classique ». Abandonnant le 4 cylindres de sa devancière en faveur d'un 6 cylindres 2.3 litres à injection, dérivé de celui équipant la 220 SE, elle disposait d'une puissance de plus de 150 ch lui permettant d'évoluer à 193 km/h en vitesse de pointe. Des performances qui, ajoutées à des lignes dessinées par le Français Paul Bracq, séduisirent les clients de la marque autant que les amateurs de compétition. L'Anglais Stirling Moss fut de ceux-là.

En 1966 Stirling Moss est devenu une légende du sport auto, et son parcours l'a amené à développer un lien étroit avec Mercedes-Benz. Moss a commencé à conduire pour Maserati en Formule 1 en 1954, mais la même année, il a été signé par le directeur de course de Mercedes-Benz, Alfred Neubauer, en tant que pilote officiel de la marque allemande pour la saison 1955. Ce fut un moment charnière dans la carrière de Moss, qui intégrait alors l'équipe de course la plus titrée au monde. Dès 1955 avec son copilote Denis Jenkinson, il remportait ainsi les Mille Miglia à une vitesse moyenne de 157,65 km/h, établissant ainsi un nouveau record qui ne sera jamais battu.

Le 16 juillet 1955 Moss poursuivait sur sa lancée en Grand Prix cette fois, en s'offrant la victoire à bord d'une Mercedes-Benz W196R, lors du Grand Prix de Grande-Bretagne disputé à Aintree. En devançant sous le drapeau à damier trois autres « flèches d'argent » pilotées par Juan Manuel Fangio, Karl Kling et Piero Taruffi, il devint ainsi le premier pilote britannique à remporter la prestigieuse épreuve.

La voiture de route préférée de Stirling Moss

Au printemps 1966, Stirling Moss alors âgé de 36 ans, songe à changer de voiture et la 230 SL Pagode est son premier choix. Il aurait expliqué dans une lettre adressée à Alfred Neubauer, que « durant toutes ces années où j'ai conduit, je ne me souviens pas avoir conduit une voiture que j'aurais aimé posséder davantage (à part des voitures de course !) ».

Mercedes-Benz décide donc de satisfaire le pilote britannique en lui préparant le modèle exposé au Earls Court Motor Show 1966. Le véhicule doté d'une conduite à droite, est équipé du bloc M129 de la 250SE (plus puissant) et dispose d'un équipement supplémentaire expressément demandé par Moss : le volet et les charnières du toit spécialement conçus par Mercedes-Benz pour la 300 SL Gullwing. Il s'agirait en fait du seul modèle 230 SL Pagode doté de cette spécification.

Stirling Moss réceptionna son véhicule directement à l'usine Mercedes-Benz, accompagné de son épouse Elaine. La scène fut immortalisée et par la suite, le constructeur à l'étoile ne manqua pas de communiquer sur le duo formé par Moss et sa 230 SL Pagode, une voiture qu'il adorait véritablement. Il s'en séparera toutefois en 1968, après avoir parcouru plus de 10 000 miles à son volant.

Le véhicule qui affiche aujourd'hui 79 485 miles parcourus, a changé de propriétaire à plusieurs reprises depuis son passage entre les mains du champion disparu le 12 avril 2020. La valeur de cette 230 SL Pagode est estimée entre 100 000 et 120 000 £, mais compte tenu de son histoire il n'est pas impossible que son nouvel acquéreur ait à dépenser davantage pour l'intégrer à son garage personnel.

Crédit photos : Silverstone Auctions

Partagez

réagir

Dernières actualités MERCEDES

Vente : Mercedes 260 SL ex-John Lennon
Vente : Mercedes 260 SL ex-John Lennon
Mercedes-Benz 230 SL 1964
Mercedes-Benz 230 SL 1964
680 ch pour la nouvelle Mercedes-AMG C 63 S E PERFORMANCE
680 ch pour la nouvelle Mercedes-AMG C 63 S E PERFORMANCE
Toutes les actualités MERCEDES

Tags liés

Commentaires