Il a construit son rêve : une Ferrari 250 TR de 1959

Samuel Morand le 20/07/2015

Enfant, Peter Giacobbi a développé une véritable fascination pour les pilotes automobiles, et pour Graham Hill et Juan-Manuel Fangio en particulier. Une passion qui ne l'a jamais quitté et qui l'a encouragé des années plus tard, à se lancer dans la construction d'une reproduction fidèle de leur Ferrari 250 Testa Rossa de 1959.

Partagez

réagir
Rares sont les amateurs d'automobile qui disposent du budget (pharaonique) nécessaire à l'acquisition d'un modèle Ferrari 250 TR en état de marche (34 exemplaires existants), et Peter Giaccobi n'était pas de ceux-là. Aussi, porté par sa seule passion et armé d'un indéniable savoir-faire en matière d'ingénierie et de construction, Giaccobi a sauté sur l'occasion lorsque s'est présentée l'opportunité d'acheter une carrosserie en aluminium de la 250 TR. Son projet un peu fou était lancé.

« Je voulais expérimenter moi-même ce qu'ils ont ressenti à son volant, et je ne voyais pas d'autre moyen d'y arriver que d'essayer de construire une voiture telle que la leur », explique Giaccobi. « J'ai fais en sorte qu'elle soit aussi proche que possible du modèle original, mais il y a évidemment des différences. Il était impossible de trouver un bon moteur 3.0 litres, alors j'ai utilisé un bloc Ferrari V12 4.4 litres ».

Le résultat est visiblement à la hauteur de ses attentes, et les sensations que sa 250 TR lui procurent s'avèrent inépuisables. De quoi conforter son avis sur ses héros de jeunesse : « Ce ne sont pas seulement des héros, c'est un miracle absolu qu'ils aient piloté ces voitures à de si hautes vitesses ».

Image : reproduction Ferrari 250 TR de 1959 - Crédit : Petrolicious

Partagez

réagir

Dernières actualités FERRARI

Gooding & Company : Ferrari 250 GT LWB California Spider 1958
Gooding & Company : Ferrari 250 GT LWB California Spider 1958
Gooding : Ferrari 250 GT California
Gooding : Ferrari 250 GT California
La Ferrari 250 GTO protégée en tant qu'oeuvre d'art
La Ferrari 250 GTO protégée en tant qu'oeuvre d'art
Toutes les actualités FERRARI

Tags liés

Commentaires

avatar de ABDULAZIZ
ABDULAZIZ a dit le 21-07-2015 à 22:36
Sublime; le summum d'une passion :belle absolue aboutie. C'était la Testa Rossa Solido que j'utilisais pendant les récrées en 59 et je "tapais" les copains qui possédaient des Aston et des Jaguar ,comme aux 24 heures.