De Tomaso, bye bye

Loïc Bailliard le 28/12/2011

On ne peut pas vraiment dire qu'il s'agisse d'une surprise. Les propriétaires de De Tomaso viennent de revendre les droits d'exploitation de la marque et du SUV Deauville dévoilé à Genève en mars 2011, confirmant le retour au cimetière du plus connu des constructeurs italo-américain des années 60 à 90.

Partagez

réagir
Voila donc la preuve que le très raté SUV n'était qu'un simple coup de pub du détenteur des droits de la marque, Gianluca Rossignolo.

C'est le groupe chinois NAC, appartenant à SAIC également propriétaire de MG, qui s'est acquitté des 12 à 16 millions d'euros qu'auraient coutés les droits. S'ils disent vouloir relancer la production du Deauville, la question de la plate forme (un Cadillac SRX à l'origine) reste en suspend. Le peu d'envie de GM à partager ses plateformes avec la Chine vient déjà de coûter la vie à Saab.

Mais il faut bien avouer que si la mort du constructeur Suédois nous attriste, ne pas gâcher les souvenirs émus d'une De Tomaso Pantera au ralenti par un bien vilain 4x4 ne nous dérange pas…

Partagez

réagir

Dernières actualités DE TOMASO

De Tomaso SLC
De Tomaso SLC
De Tomaso SLC, teaser
De Tomaso SLC, teaser
De Tomaso à Genève
De Tomaso à Genève
Toutes les actualités DE TOMASO

Tags liés

Commentaires

avatar de jide13
jide13 a dit le 07-01-2012 à 16:45
Dommage, mais c'etait prévisible.
avatar de Zebullon
Zebullon a dit le 05-01-2012 à 09:25
ca, c'est la connerie la plus immonde de la nouvelle année 2012!!!