• BONHAMS : LE GRAND PALAIS EN LIGNE DE MIRE

Bonhams : le Grand Palais en ligne de mire

Samuel Morand le 19/12/2019

La maison britannique Bonhams sera présente à Paris le 6 février pour son rendez-vous du Grand Palais, où elle proposera aux enchères cette année encore, un vaste choix de modèles de prestige et de collection.

Un plateau qui comprendra notamment un large éventail de modèles français incluant une Delage D8 S de 1935 carrossée par Chapron, dont la valeur est estimée entre 800 000 et 1.2 million d'euros, et pas moins de quatre modèles Bugatti.

Une Type 23 de 1922 (500 à 600 000 €) côtoiera en effet à Paris, une Type 57 Cabriolet de 1959 carrossée par Gangloff n'ayant couvert à ce jour que 45 708 km (1 350 000 à 1 650 000 €), une Type 39 Grand Prix de 1925 animée par un bloc 8 cylindres 1.5 litre (1 050 000 à 1 400 000 €), ainsi qu'une Type 55 Roadster de 1931.

Ce dernier modèle dont la carrosserie a été réalisée par Figoni, était présente au départ des 24 Heures du Mans 1931 avec pour équipage le duo formé par Guy Bouriat et Louis Chiron, celui-là même qui a donné son nom à la Supercar de Molsheim. Ce châssis 55221 a en outre appartenu durant 55 ans à l'un des plus grands connaisseurs de la marque Bugatti, le Britannique Geoffrey St John.

D'autres constructeurs seront enfin bien représentés sur cette vente du Grand Palais, dont Mercedes-Benz avec un modèle 300 SL Roadster de 1963 (1.3 à 1.5 million d'euros), ou encore Alfa Romeo avec une 1900 C Super Sprint Zagato de 1955 (40 exemplaires produits) dont le prix de vente est estimé entre 750 000 et 1 000 000 €.

Photo : Mercedes-Benz 300 SL Roadster 1963 - Crédit : Bonhams
actu suivante Mercedes-AMG GLB 35 4MATIC : ouverture des commandes

Actu précédente
Mercedes-AMG GLB 35 4MATIC : ouverture des commandes

actu précédente Bugatti : une nouveauté à Genève

Actu suivante
Bugatti : une nouveauté à Genève

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires